Compte-rendu et triptyque

Ça fait pas loin de deux semaines que j’ai rien posté ici, et entre temps on a fait une démo et deux matchs. Et on a fêté des anniversaires, aussi. Mais c’est moins intéressant.

Le 7 mai, on est allés jouer au Théâtre des Hauts de Belleville contre les Acolytes Anonymes. Si vous êtes venus, vous savez qu’on a perdu, mais que ça n’en demeurait pas moins un match fort cool. À part peut-être le moment où on a condamné un enfant innocent à quelques années de thérapie, mais passons. Vous pouvez aller jeter un œil sur leur site web pour vous tenir au courant de leurs évènements. Et nous on a un Twitter. Je vous ai dit qu’on a un Twitter ?

Le 8 mai on a fait une courte démo d’improvisation à l’ENS, dans le cadre des 48h des arts. Ce fût incroyable et j’ai plein de choses à dire dessus.

Et mercredi (12 (mai (2010))), on a joué un match encore plus cool contre les Improbinets, l’équipe de l’X. Il y avait des phoques, des dragons (qui n’ont pas l’air con) et des oiseaux malchanceux. J’ai donc bien fait d’annoncer qu’il y aurait des animaux sur cette affiche magnifique, que j’assume totalement. OK, peut-être pas totalement. Toujours est-il que c’était un plaisir de jouer avec les Improbinets et qu’on les reverra probablement chez eux, au mois de juin – on vous tient au courant.

En attendant, je vous rappelle que le 27 mai nous jouerons un match « internimpro ». Derrière ce nom barbare se cache une tradition chez les N’Improtequoi : c’est un match où nous intégrons les nouveaux improvisateurs qui nous ont rejoint au mois de janvier. Si vous voulez nous rejoindre à votre tour, n’hésitez pas à nous contacter. On est gentils (et un peu barjos aussi.)

Pour finir, une annonce : le 16 juin, nous jouerons un spectacle de type « triptyque », toujours à l’ENS, toujours en salle Dussane. Un triptyque, c’est un spectacle joué par trois équipes qui se relaient en construisant chacun leur impro, et qui peuvent se passer le relai quand ça les arrange. Comme l’expliquait si bien Félix, c’est comme si vous regardiez trois cassettes vidéos en changeant de temps en temps. Les impros sont évidemment plus longues (30 minutes chacune) mais plus construites. Là encore, on vous tient au courant – un système de réservation sera bientôt mis en place. Est-ce que je vous ai parlé de Twitter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *