Des nouvelles et des chocolats

En fait, le Banania est mon seul amour. C’est la seule chose qui reconnaisse vraiment mes efforts au quotidien et qui m’admire pour ce que je fais, et ce depuis ma plus tendre enfance.

Bravo, tu es levé !

Je pense que je vais épouser le Banania. Et le tromper de temps en temps avec du Nesquik et du Benco. Voire même de la Poudre Chocolatée Intermarché et un peu tout ce qui me tombera sous la main. Mais c’est cool, on s’est entendus : le Banania traine avec plein d’autres gens aussi… Bon, assez parlé de ma vie sexuelle.

Nos derniers évènements se sont bien passés, notamment la Nuit d’Ulm où nous avons partagés la scène avec le club cirque à qui on fait un bisou. Juste parce que je suis un peu fatigué et que je n’ai pas bien réfléchi aux conséquences de mes actes.

Comme je l’ai mentionné il y a quelques jours, nous jouerons un spectacle intitulé « Back to the 70’s » le 11 décembre au Café de l’Envol Québecois. Je ne sais pas où c’est non plus, mais dès que j’aurai cliqué sur ce lien Google Maps, j’en saurai davantage. Ah bah voilà : c’est juste à côté de la Place Monge, dans le 5e. C’est beau, la technologie. Il y aura bientôt une affiche à base d’Anne-So en pattes d’eph – d’ailleurs c’est con de dire « pattes d’eph » comme si c’était une abréviation, parce que je suis presque sûr que ça se prononce « pattes d’éléphant » et pas « pattes d’éphélant » mais on me souffle à l’oreille d’arrêter d’emmerder le monde. Ladite affiche aurait du être dans ce post, mais de temps en temps j’oublie de faire ctrl+s et j’ai tendance à pousser mon ordinateur à se recroqueviller en position fœtale. Bientôt, donc. Le spectacle en lui-même sera animé par Anne-So en tenue de hippie, ce qui justifie largement le déplacement.

Comme je ne l’ai pas mentionné il y a quelques jours, nous jouerons également le 13 décembre à Télécom ParisTech pour un match retour contre les Évadés de la Rue Barrow – qui nous avaient rendu visite le 17 novembre – et que j’ai décidé d’intituler « Retour à la Rue Barrow » dans ma tête, parce que je trouve ça classe. Mais vous pouvez l’appeler « Bob », si vous préférez. Mais faites attention à ne pas le confondre avec le spectacle hippie mentionné plus haut. Bob, ça n’est pas nécessairement synonyme de cigarettes qui font rire. S’il-vous-plaît, je vous en prie. Bref. Venez nous soutenir ! C’est là.

Enfin, venez aussi nous voir le 15 décembre à l’ENS (Salle Dussane) : on vous montrera nos nouveaux modèles de N’Impros qui ont commencé les cours en septembre et a très envie de te rencontrer, toi, public. Alors viens super nombreux : on compte sur toi ! L’affiche ne tardera pas non plus à arriver.

Bon et j’ai parlé de chocolats dans le titre, mais le fait est que j’ai fini ma boîte de Pyrénéens en tapant ce post. Alors pour me faire pardonner, voilà de quoi occuper dix minutes de votre vie de façon assez stupide. De rien, bisous.

PS – Ah et au fait, j’ai demandé : Impro Binet, ça n’est pas un acronyme. C’est juste un jeu de mots. Ouais, moi aussi je suis déçu.

Une réflexion sur « Des nouvelles et des chocolats »

  1. En même temps, le banania te dit aussi « pour bien commencer la journée : bouger, marcher, se dépenser. Prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur. Partir en vélo. » Donc bof, quand même.

    PS : t’aurais pu remplir ta bulle correctement au lieu de mettre un rectangle dedans, espèce de feignasse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *