Festival, cheval, rue barral, tout ça

Salut ninja. Là je suis un peu fatigué, donc je te posterai une affiche toute belle et toute bien après-demain, mais je pense que tu veux peut-être savoir que notre prochain match se jouera le 1er juin à l’ENS avec les évadés de la Rue Barrow. Tu sais, nos potes de Télécom ParisTech. C’est mercredi prochain. Viens super nombreux, ça sera sans doute notre dernier match de la saison ! Après on va se manquer, ça serait dommage de passer à côté. Fonce t’inscrire sur l’évènement Facebook, parce que plein de gens l’ont déjà fait et que tu es faible face à la pression sociale.

Mais peut-être – peut-être ! – que tu ne peux pas attendre jusqu’au 1er juin pour voir de l’improvisation. C’est une éventualité. Ça arrive aux meilleurs. Dans ce cas-là, je t’invite à aller voir les mêmes évadés demain soir (25 mai) : ils jouent un spectacle qui n’est pas un match et qui est gratuit. Donc c’est parfait, tu peux aller voir les deux. TU PEUX !

Et si tu as envie d’aller visiter une ville en dehors de Paris mais sans aller trop loin non plus et que par ailleurs tu as envie d’aller à un festival de théâtre étudiant et qu’à la fois tu as peur de te sentir esseulé sans nous – ça peut arriver à tout le monde – viens nous voir au festival Festupic à Compiègne, le 4 juin. Mais c’est pareil : je t’en reparle dans un jour ou deux, avec plus de détails croustillants.

Enfin, si tu as envie d’aller à une foire mais que tu trouves que celle du trône, c’est vraiment la lose, tu peux retourner en 2007 et aller , parce qu’on a vraiment l’air de s’y amuser.

Bisous.

Une réflexion sur « Festival, cheval, rue barral, tout ça »

  1. Bonjour, je suis ta conscience. On est après après demain. Je vais être obligée de divulguer des informations compromettantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *