Les 13 à l’Ouest, le bonheur

Tout a commencé par les mots « tout a commencé ». Et puis après, il y a eu le reste de l’article où des choses ont été écrites. Entre temps, je me suis souvenu qu’on était spectaculairement en retard pour la communication du match sur lequel je m’apprêtais à communiquer et que je décidais d’arrêter de divaguer.

Ce vendredi 12 avril à 20h30, nous aurons l’honneur, le privilège et l’avantage de recevoir les 13 à l’Ouest, pour un match amical, sympathique et sanguinaire. Enfin « sanguinaire », c’est pas sûr. Mais la scène fait environ 14cm de haut, un accident est si vite arrivé et l’improvisation est une discipline pleine de surprise. Donc je préfère prendre les devants.

Attention ! Au-dessus de ce texte ! Une affiche !

Sinon, quoi d’autre ? Je t’aurais bien parlé de notre précédent match où nos nouvelles recrues ont fait leurs premiers pas sur scène, mais c’est dans le passé, donc ça risque d’être compliqué pour toi de venir… C’est embêtant.

Bah écoute, pourquoi est-ce que ça ne serait pas toi qui me raconte un peu ta vie ? Ça fait des mois que je suis le seul à parler, j’en viens à me demander si je ne prends pas beaucoup de place. Alors vas-y, la section des commentaires t’attend, je lirai avec attention.

Bisous.

La TIPS et des souvenirs si proches

Nous sommes en février et force m’est de reconnaître que j’ai complètement oublié d’écrire ici le mois dernier. Enfin non, je n’ai pas oublié : j’y ai pensé et je m’en suis voulu. D’autant plus qu’il y avait des choses somme toute fort cool à annoncer, qui ont donné des choses somme toute fort cool à regarder. J’en reparle juste après, à titre posthume – personne n’est mort, mais ça sonnait un peu plus cool que « j’ai oublié déso ».

match d'improvisation - tips - n'improtequoi - vendredi 15 février 2019 à 20h30
Si tu ne dois retenir qu’un seul truc de cet article, c’est qu’on joue le 15 février avec la TIPS, qu’on t’aime et qu’on ne sait pas compter les trucs.

Dans une petite quinzaine de jours, le vendredi 15 février à 20h30 nous recevrons la TIPS ! La TIPS est une équipe tout ce qu’il y a de plus plaisante à rencontrer. On aime leur jeu, on aime leur hymne et on aime aussi les inviter. Donc paf : on les a invités pour jouer avec eux et entendre leur hymne. On est efficaces, comme ça. Comme le veut la coutume, ça se passera à l’ENS, au 45 rue d’Ulm, en pleine Salle Dussane. On a même prévu d’utiliser l’estrade pour jouer et les sièges pour que vous puissiez vous asseoir et regarder – c’est dire combien ça va être cool ! Si face à tout ça, vous n’avez pas très envie d’aller vous inscrire aussitôt sur l’évènement Facebook pour nous signifier votre envie de nous rejoindre, je ne sais pas ce qu’il vous faut.

Le mois dernier ? Nous avons eu le privilège de recevoir les Gibbons Masqués le 17 janvier. C’était merveilleux. D’aucuns diront d’ailleurs que les Gibbons Masqués sont les véritables animaux fantastiques. On a enchaîné le 31 avec un match retour avec les Intermédiaires (qui étaient venus nous épater au mois de novembre) à l’Improvibar. Ça et j’ai appris l’existence d’un distributeur automatique de pommes de terre, dans le village de Grivesnes, ce qui n’est pas sans s’accompagner d’un « quelle époque on vit, tout de même ! » Donc voilà, un mois bien rempli dont j’aurais pu parler plus en détails, mais on me hurle dans l’oreillette que cet article est trop long. Je m’arrête donc ici – meurtri par mon incapacité à crier l’importance des patates, muselé par la bienséance censuro-tuberculesque, mais non moins fan de toi qui me lis.

Bisous !

On reçoit bientôt les Touchatous de Chatou

Ça y est, la rentrée bat son plein, ce qui soulève deux questions indispensables : qui est ce fameux plein et comment peut-on l’aider ? Le mystère est entier : l’enquête est ouverte.

En attendant que les forces de l’ordre fassent leur travail, parlons de ce mois d’octobre qui a déjà bien commencé ! En effet, nous sommes allés rendre visite à la LIDÉ de Cergy tout récemment, chez eux, à la 33 Tour, ce mardi 9 octobre.

Forts de cette rencontre, nous n’avons fait ni une ni deux et avons invité les Touchatous de Chatou, une de nos équipes favorites. Ils viendront jouer avec nous le vendredi 19 octobre, à 20h30 dans l’Amphi Rataud/Galois. Derrière ce nom improbable se cache en fait un changement de nom de salle : il s’appelait Rataud, il s’appelle maintenant Galois, tout le monde l’appelle donc Rataud/Galois. Pourquoi changer le nom d’une salle, me demandez-vous ? Ah non ? Ah je croyais, pardon.

Et puisqu’une image vaut mille mots, nous avons choisi de faire une affiche comportant 1078 mots (ou alors j’ai mal compté) :

affiche du match d'improvisation touchatous n'importequoi 19 octobre 2018
On a envisagé de complètement changer de direction dans l’asso, et puis on s’est dit non.

Par ailleurs, vous pouvez tout-à-fait retrouver toutes ces informations sous la forme d’un évènement Facebook, qui vous permettra d’annoncer publiquement votre participation à cette soirée, tant et si bien que vous ne pourrez plus revenir en arrière et serez obligés de venir.

Sur ce, j’aurais bien continué cet article, mais je suis en grève de l’écriture jusqu’à ce qu’on remette la main sur la rentrée pour qu’elle réponde de ses crimes que je qualifierai de dégueulasses sans rougir.

À bientôt, donc !

(Ah zut, raté.)

Des nouvelles d’avril

Ah, Avril ! La vigne est en fleurs, l’humour est en pleurs et les rimes… bref !

C’est un mois pendant lequel nous jouerons deux dates, que je passe te présenter très rapidement, parce que je dois retourner à la popote juste après.

Ce jeudi 20 avril à 20h30, nous accueillons la LUDO pour un match qui promet d’être époustouflant. Et rien que pour l’utilisation du mot époustouflant en 2017, je pense que tu devrais venir faire un tour. Sans grande surprise, ça se passera à l’ENS, au 45 rue d’Ulm dans le 5e arrondissement de Paris, en Salle Dussane. L’entrée coûtera 3 euros et Grégoire aimerait beaucoup que tu sois là. Le voici.

Puis le vendredi 28 avril à 20h00, nous nous rendrons au Théâtre de Verre (oui oui, tu sais, celui au 19 rue Henri Ribière dans le 19e arrondissement, accessible avec la 11 ou la 7bis. Mais si, tu sais, la 7bis, la ligne dont 189 personnes connaissent l’existence.) pour rencontrer les Non-Sens. Les Non-Sens, nous les avons déjà croisés chez nous et on ne s’est même pas demandés un seul instant « mais comment êtes-vous rentrés ici ? » en criant tellement ils étaient sympathiques ! C’est dire !

A très vite, bisous !

Les Touchatous de décembre et la Nuit d’Ulm

Attention, est-ce que tu es prêt-e ?

Retournement de situation ! Perturbation des habitudes ! Chamboulement de la vie ! Notre match de décembre ne sera pas en plein milieu du mois. Non, notre prochain match sera en fait le jeudi 1er décembre, soit « tout bientôt » comme on dit dans le jargon. Nous avons quand même décidé de garder l’heure de 20h30, parce qu’on s’est dit qu’à 3 heures du matin, l’équipe en face, issue de lointaines contrées (la terrible zone 4) n’aurait plus de RER pour rentrer après. Du coup, voici l’affiche !

affiche du match d'improvisation touchatous n'improtequoi
La qualité des effets visuels est incroyable pour 2016.

Comme à son habitude, cette affiche devrait te donner toutes les informations dont tu as besoin pour te rendre à cet événement de haute volée. Néanmoins, les voici à nouveau ici : nous jouerons contre les fameux Touchatous de Chatou. Ils sont beaux, ils sont forts et ils touchent à tout. Ça se déroulera à l’ENS, au 45 rue d’Ulm, dans le 5e arrondissement de Paris. L’entrée du match coûtera 3 euros (seulement 2 si tu es membre du COF) et tu peux signaler ta présence sur Facebook en passant par ce lien. C’est aussi un moyen formidable de partager l’information avec tes amis, à moins qu’ils ne lisent cet article par-dessus ton épaule, auquel cas : coucou, toi !

Par ailleurs, si tu ne fais pas partie des chics gens résidents de l’ENS, tu ne sais peut-être pas déjà que ce samedi 26 novembre s’y déroule le gala traditionnel de l’école, aussi connu sous le nom de La Nuit d’Ulm. C’est un drôle de mot, « gala. » Cette année, il aura pour thème « De jour comme de nuit » et nous y jouerons un cabaret d’improvisation de 23h à minuit. Il y aura évidemment plein d’autres choses à se mettre sous la dent ce soir là, tu trouveras toutes les informations et les préventes sur le site de l’événement, juste là. Tu me permets de te tutoyer ?

Bisous.

La LIDÉ de Cergy vient ce vendredi

Si on devait faire une liste des meilleures choses dans la vie et dans le désordre, il y aurait l’improvisation, toi (oui, toi, coucou), le moment où les enfants qui crient en bas de chez moi arrêteront de crier, un bon four pour faire de la pâtisserie et puis la LIDÉ de Cergy. OK, c’est peut-être pas aussi simple que ça, mais néanmoins, la LIDÉ de Cergy et toi y figureriez à n’en point douter.

Du coup, je compte sur un maximum de toi pour venir au match que l’on joue ce vendredi 8 avril à 20h30, parce que figure-toi qu’il se jouera avec ladite LIDÉ de Cergy.

Match d'improvisation N'Improtequoi vs LIDE de Cergy

Alors n’hésite pas un seul instant et viens ce vendredi. Dans l’immédiat, lève les bras en l’air, crie « WOUHOU, j’y vais ! » et ensuite, si tes collègues de bureau te demandent ce qui a provoqué un tel enthousiasme chez toi, envoie-leur directement le lien de l’événement Facebook. Sauf si tu l’as fait de façon un peu inquiétante, auquel cas, fais une blague sur les Panama Papers, ça passera crème. Et puisqu’on parle d’argent détourné, ce n’est pas pour les 3 euros (2, si tu es membre du COF) que coûte l’entrée que le fisc viendra t’embêter – je suis un adulte, j’ai tout compris au monde de la finance.

À vendredi ! Bisous !

PS : Ils ont arrêté, tout va bien.

La Kremlimpro de la Kremlimpro de l’impro

Vous le savez probablement : les équipes d’impro ont une contrainte légale d’avoir des jeux de mots douteux dans leur nom. N’Improtequoi, Kremlimpro, Improbable, Improspectus, Improcréation (j’espère que cette équipe n’existe pas – ouf, ça n’a pas l’air d’être le cas) et bien d’autres… Je suis donc heureux de vous annoncer que les Kremlimpro, qui nous viennent du Kremlin-Bicêtre, sont en règle et que c’est pour cette raison que nous aurons le privilège de les rencontrer chez nous, ce jeudi 17 à 20h30. Bon, ça, et aussi, ils sont vraiment très forts et ça y est, on a osé leur demander de sortir avec nous.

affiche du match d'improvisation kremlimpro nimprotequoi 17 mars 2016
Toutes les menaces proférées sur cette affiche sont vraies

Pour être complètement honnête avec vous : c’est un peu short niveau date, mais pour ma défense, si j’avais le pouvoir d’arrêter le temps, je l’aurais annoncé beaucoup plus tôt. Et j’aurais aussi écrit un bouquin sur comment arrêter le temps. Ça aurait été super pratique, parce que peu importe sa longueur, il n’aurait pas pris beaucoup de temps à lire. Cela dit, voilà : comme d’habitude, l’entrée coûtera 3 euros (2 pour les membres du COF) et comme d’habitude, le rêve est total. Je ne peux donc que me faire le relais de l’affiche et vous encourager à ne pas poser de question, à venir et à l’anticiper (de peu) en vous inscrivant à l’événement Facebook présent ici.

Je retourne écrire mon livre – qui parle de comment continuer le temps – et espère vous retrouver jeudi soir.

Bisous.

L’événement du passé, l’événement du présent et l’événement du futur

Bon. Il est possible que ce blog ait pris du retard. Je ne te l’ai pas dit, mais nous avons joué avec la merveilleuse LITCHI du Chesnay. C’était bien, c’était grand, c’était en Dussane et avant de poursuivre, il faut qu’on dise merci beaucoup, aux joueurs comme à vous d’être venus et d’avoir mis une ambiance parfaite. Vraiment. J’en parle ici parce que communiquer sur des trucs déjà passés, c’est un peu le turfu de la comm’, tu vois ?

Si par malheur tu n’y étais pas, tu peux retenter ta chance dans quelques jours, ce vendredi 11 décembre à 20h45.

Match d'improvisation vendredi 11 décembre N'Improtequoi vs Touchatous

Nous aurons l’honneur et l’avantage de recevoir les Touchatous de Chatou, une équipe remplie de patate, pour notre match de Noël. En effet, c’est une tradition ancrée dans nos cœurs depuis 1841 : pour le dernier match de l’année, nous recevons le Père Noël en MC. Et oui, comme tous les ans, c’est le vrai et en aucun cas Antoine flanqué dans un costume acheté dans le 9e. Qui sait, peut-être même qu’il aura des cadeaux pour vous, en plus des Touchatous ? Ça vaut le coup, sérieux ! Tiens, on a même fait un événement Facebook tellement ça vaut le coup ! L’entrée, comme à sa glorieuse habitude, ne coûtera que 3 euros par personne, voire même 2 si tu es membre du COF. La bonne affaire est totale.

Enfin, pour clore l’année, nous sommes invités par les In’Censiers (c’est un jeu de mots) à jouer à la Sorbonne Nouvelle (13 rue Santeuil, Métro 7 – Censier-Daubenton) en salle D01, le jeudi 17 décembre à 18h30. Je ne sais pas où c’est à proprement parler, mais la dernière fois que j’ai demandé poliment mon  chemin à quelqu’un, il me l’a indiqué avec une efficacité digne de Google Maps, mais sous la forme d’un vieux monsieur avec du temps sur les bras. Je te conseille donc de faire de même.

Je crois que c’est tout pour l’instant.

Bisous.

La TIPS ce vendredi ! Tu es maintenant au courant.

Bonjour, toi, mon unique lecteur. Comment tu vas ? Moi ça va pas mal. La routine. La routine et comment y échapper. Les choses. La vie. Tout ça, quoi.

Tu sais qu’on joue contre la TIPS d’Orsay, ce vendredi ? Regarde, c’est marqué là :

Affiche du match N'Improtequoi vs TIPS du 17 avril 2015

En regardant cette affiche, tu as pris un carton de vote. C’est un peu comme un carton rouge, sauf que tu as maintenant un devoir. Le devoir de vote. Le devoir de venir à ce match, d’en profiter et d’exprimer ton avis à la fin des improvisations, pour te sentir faire partie d’un tout, ne serait-ce que l’espace d’un instant. Le devoir de rire, d’insulter l’arbitre, de verser une petite larme de temps à autres, d’être ému, de vivre. Woaw.

Toute cette cascade d’émotions se déroule ce vendredi 17 avril, à 20h30 en salle Dussane à l’ENS – donc au 45 rue d’Ulm, dans le 5e arrondissement de Paris. Nous y affronterons la TIPS, qui nous vient directement d’Orsay, en zone 5 du RER. TIPS, que l’on avait déjà affrontés chez eux il y a deux mois, et que nous avions recroisés aux Arts en Scène. Ils sont forts et on les aime. Alors viens.

Si tu veux te simplifier la vie et nous aider à promouvoir ce match, tu peux – et je t’encourage à le faire, si ça n’est pas contraire à tes principes de vie – t’inscrire sur l’événement Facebook dédié à ce match.

J’ai tout dit. À part « bisous ».

Bisous.

PS : ça y est, je l’ai dit.

Le retour de la LIDÉ, c’est demain

Mon amour, je ne vais pas passer par quatre chemins, mais c’est principalement parce que c’est physiquement très compliqué. Je ne vais pas couper les cheveux en quatre, chercher midi à quatorze heures, ni rien de toutes ces expressions qui ne font pas le moine. Non. Droit au but, comme dit le joueur de tennis : demain, nous rejouons contre la LIDÉ de Cergy. Et la LIDÉ de Cergy, c’est des gens qu’il est toujours plaisant de recevoir, parce qu’ils sont très forts et très gentils à la fois, du coup on se retrouve à vouloir faire une guerre de câlins avec eux.

Affiche du match d'improvisation LIDÉ de Cergy vs N'Improtequoi

C’est donc écrit en énorme sur l’affiche, mais des fois que tu sois daltonien et incapable de lire sur un fond probablement marron simultanément : c’est demain, ce vendredi 20 février à 20h30, dans une grande salle qu’est la Dussane. Ça se déroule à l’ENS, au 45 rue d’Ulm dans le 5e arrondissement et ça devrait être vraiment cool. Tiens, d’ailleurs, manifeste ton intérêt en allant t’inscrire à l’événement Facebook ci pointé. L’entrée, comme à son habitude, ne t’en coûtera que 3 euros, ce qui est franchement cool.

Alors n’hésite plus et fonce en venant, viens en fonçant : c’est comme tu veux !

Bisous.