Posts Tagged ‘n’improtequoi’

La LIDÉ de Cergy vient ce vendredi

Si on devait faire une liste des meilleures choses dans la vie et dans le désordre, il y aurait l’improvisation, toi (oui, toi, coucou), le moment où les enfants qui crient en bas de chez moi arrêteront de crier, un bon four pour faire de la pâtisserie et puis la LIDÉ de Cergy. OK, c’est peut-être pas aussi simple que ça, mais néanmoins, la LIDÉ de Cergy et toi y figureriez à n’en point douter.

Du coup, je compte sur un maximum de toi pour venir au match que l’on joue ce vendredi 8 avril à 20h30, parce que figure-toi qu’il se jouera avec ladite LIDÉ de Cergy.

Match d'improvisation N'Improtequoi vs LIDE de Cergy

Alors n’hésite pas un seul instant et viens ce vendredi. Dans l’immédiat, lève les bras en l’air, crie « WOUHOU, j’y vais ! » et ensuite, si tes collègues de bureau te demandent ce qui a provoqué un tel enthousiasme chez toi, envoie-leur directement le lien de l’événement Facebook. Sauf si tu l’as fait de façon un peu inquiétante, auquel cas, fais une blague sur les Panama Papers, ça passera crème. Et puisqu’on parle d’argent détourné, ce n’est pas pour les 3 euros (2, si tu es membre du COF) que coûte l’entrée que le fisc viendra t’embêter – je suis un adulte, j’ai tout compris au monde de la finance.

À vendredi ! Bisous !

PS : Ils ont arrêté, tout va bien.

La Kremlimpro de la Kremlimpro de l’impro

Vous le savez probablement : les équipes d’impro ont une contrainte légale d’avoir des jeux de mots douteux dans leur nom. N’Improtequoi, Kremlimpro, Improbable, Improspectus, Improcréation (j’espère que cette équipe n’existe pas – ouf, ça n’a pas l’air d’être le cas) et bien d’autres… Je suis donc heureux de vous annoncer que les Kremlimpro, qui nous viennent du Kremlin-Bicêtre, sont en règle et que c’est pour cette raison que nous aurons le privilège de les rencontrer chez nous, ce jeudi 17 à 20h30. Bon, ça, et aussi, ils sont vraiment très forts et ça y est, on a osé leur demander de sortir avec nous.

affiche du match d'improvisation kremlimpro nimprotequoi 17 mars 2016

Toutes les menaces proférées sur cette affiche sont vraies

Pour être complètement honnête avec vous : c’est un peu short niveau date, mais pour ma défense, si j’avais le pouvoir d’arrêter le temps, je l’aurais annoncé beaucoup plus tôt. Et j’aurais aussi écrit un bouquin sur comment arrêter le temps. Ça aurait été super pratique, parce que peu importe sa longueur, il n’aurait pas pris beaucoup de temps à lire. Cela dit, voilà : comme d’habitude, l’entrée coûtera 3 euros (2 pour les membres du COF) et comme d’habitude, le rêve est total. Je ne peux donc que me faire le relais de l’affiche et vous encourager à ne pas poser de question, à venir et à l’anticiper (de peu) en vous inscrivant à l’événement Facebook présent ici.

Je retourne écrire mon livre – qui parle de comment continuer le temps – et espère vous retrouver jeudi soir.

Bisous.

Les périples févrieux des N’Improtequoi

Févrieux, ça veut dire « qui a un rapport lointain et/ou distant avec la fièvre du février soir, notamment ceux qui sont éloignés du matin », pour ceux qui se demandaient. Ça n’est pas inclus dans la réforme, parce que l’Académie Française n’a que faire des dizaines de lettres de suggestions que je lui envoie tous les ans, mais on n’est pas là pour parler fétichisme.

En janvier, nous avons eu le privilège, l’honneur et l’avantage de recevoir la TIPS, qui ont été formidables. En février, on s’est dit qu’on allait jouer trois fois plus. Alors voilà le topo… Le vendredi 12 février à 20h30, nous jouons à domicile avec la formidable LUDO. Ça ressemble à ça :

Match d'improvisation LUDO et N'Improtequoi du 12 février 2016

Comme d’habitude, l’entrée est à 3 euros (ou 2 euros si tu fais partie du COF), ce qui est un prix parfaitement cool pour un match d’improvisation. Il y a beaucoup de choses à en dire, à part que la LUDO défonce et qu’on aimerait défoncer tout autant, mais je vous recommande cet événement Facebook. Vous pouvez vous y inscrire et vous déclarer intéressé, pour manifester votre intérêt ou être inscrit. Je ne peux que vous encourager à venir assister à cette soirée qui devrait apporter une réponse claire et définitive à la question « hein ? »

Le samedi 13 février, toute la journée nous serons au festival Les Arts en Scène où, parmi un paquet de choses, se déroulera un tournoi d’improvisation. C’est sur le campus de l’ENSTA et l’entrée est gratuite pour une journée à base de musique et de barbes à papa (on me chuchote qu’on dit en fait une barbe de papa, tout comme on dit un fils à papa), ce qui fait un prix très raisonnable, là encore. Par contre, en raison d’un vrai tas de cons qui a intervenu en novembre dernier, l’inscription est obligatoire. Vous trouverez plus d’informations et pourrez vous inscrire directement sur le site des Arts en Scène.

Enfin, le mardi 16 février à 20h15, nous irons à Cergy pour affronter l’équipe résidente : la Lidé. La Lidé ne déconne pas. La Lidé, c’est serious business. Mais on tient bon, on y va et on vous invite à nous suivre, parce qu’on va tenter d’aller faire un beau match avec eux. Pour de vrai de vrai. Nous vous en dirons un peu plus dans quelques jours, dès que nous serons capables d’en parler sans trembloter nerveusement.

Bisous.

Cette semaine, les Touchatous viennent nous toucher

Et alors figure-toi qu’en fait, ce jeudi qui vient dans quatre jours, on va jouer contre les Touchatous de Chatou. Regarde, on a une affiche :

Match d'improvisation 21 mai 2015

Si jamais tu n’aimes pas les affiches parce qu’une affiche t’a fait te rendre à un événement que tu regrettes encore à ce jour, que tu n’arrives pas à effacer le souvenir de ce qui s’est passé ce soir là et que tu veux qu’on en parle en tête à tête, voici toutes les informations pour venir sous forme textuelle : c’est ce jeudi 21 mai à 20h30, dans l’Amphi Rataud de l’ENS, au 45 rue d’Ulm dans le 5e arrondissement de Paris. L’entrée te coûtera 3 euros, à part si tu es membre d’une association barbare qui s’appelle le COF, auquel cas tu bénéficieras d’un tarif réduit, ramenant ta facture à 2 euros par personne.

Si jamais, par ailleurs, tu as peur des matchs d’improvisation se déroulant dans l’Amphi Rataud parce que la dernière fois que tu es venu à un tel événement, tu as perdu une écharpe en laine plutôt chouette et qui orne mon écran d’ordinateur depuis, tu peux aussi venir nous faire signe pour la récupérer. Et en profiter pour assister au match, parce que bon, tant qu’à faire le trajet…

Si jamais, enfin, tu adores les événements Facebook, sache qu’on en a fabriqué un pour le match, et que tu peux – que dis-je : tu dois ! – t’y inscrire pour annoncer ta venue.

Je te laisse, choutosaurus.

Bisous.

PS : la semaine suivante, comme je t’en parlais la dernière fois, on va faire un tour à l’école Centrale de Paris, celle dont le nom est un vaste mensonge sur sa localisation, pour affronter la Lit de Camp, l’équipe locale. Ce sera le mercredi 27 mai à 20h, ou peut-être 20h30, en fonction de l’agitation de la lune. Parfois, la lune est agitée.

La TIPS ce vendredi ! Tu es maintenant au courant.

Bonjour, toi, mon unique lecteur. Comment tu vas ? Moi ça va pas mal. La routine. La routine et comment y échapper. Les choses. La vie. Tout ça, quoi.

Tu sais qu’on joue contre la TIPS d’Orsay, ce vendredi ? Regarde, c’est marqué là :

Affiche du match N'Improtequoi vs TIPS du 17 avril 2015

En regardant cette affiche, tu as pris un carton de vote. C’est un peu comme un carton rouge, sauf que tu as maintenant un devoir. Le devoir de vote. Le devoir de venir à ce match, d’en profiter et d’exprimer ton avis à la fin des improvisations, pour te sentir faire partie d’un tout, ne serait-ce que l’espace d’un instant. Le devoir de rire, d’insulter l’arbitre, de verser une petite larme de temps à autres, d’être ému, de vivre. Woaw.

Toute cette cascade d’émotions se déroule ce vendredi 17 avril, à 20h30 en salle Dussane à l’ENS – donc au 45 rue d’Ulm, dans le 5e arrondissement de Paris. Nous y affronterons la TIPS, qui nous vient directement d’Orsay, en zone 5 du RER. TIPS, que l’on avait déjà affrontés chez eux il y a deux mois, et que nous avions recroisés aux Arts en Scène. Ils sont forts et on les aime. Alors viens.

Si tu veux te simplifier la vie et nous aider à promouvoir ce match, tu peux – et je t’encourage à le faire, si ça n’est pas contraire à tes principes de vie – t’inscrire sur l’événement Facebook dédié à ce match.

J’ai tout dit. À part « bisous ».

Bisous.

PS : ça y est, je l’ai dit.

Des nouvelles d’au-dessus des yeux

Mon cher toi d’amour. Lors de ma dernière missive, nous nous apprêtions à jouer contre les Improsteurs de Paris Dauphine. Mais ma dernière missive était en mars, ce qui date un peu, parce que d’après mes sources, nous serions en mai et nous ferions ce qu’il nous plairionnasseriâmes. Sauf certains trucs, parce que quand même. Mais ce sur quoi je tenais à insister, c’est que sa mère, ça fait un bail. Et pour cause : en avril, nous ne sommes pas montés sur scène. Ça nous a fendu le cœur, tu sais. Mais bon, peut-être que tu avais besoin qu’on s’éloigne un peu pour mieux se retrouver. Alors nous revoilà plus suaves que jamais, une rose dans la bouche et du chocolat sur les seins. D’ailleurs, et ça n’a rien d’un placement de lien absolument gratuit, mais j’ai prévu de te vendre du rêve puissance 1000 et de t’emmener dans un superbe gîte dans le Sud-Ouest. Mais plus tard, parce que d’abord, on a quatre dates.

Ce samedi 12 mai, à 16h, nous ferons un passage dans le 18e arrondissement pour la fête de l’Europe. Je n’ai pas l’adresse exacte, mais promis, dès qu’il est une heure assez raisonnable pour réveiller Pierre, je le harcèle téléphoniquement et je te donne ça. Ça se passe au Centre Fleury Goutte d’Or Barbara, au 1 rue de Fleury. C’est dans vraiment pas longtemps, donc… ça tombe mal que je te prévienne à la bourre, mais je vais me rattraper sur les deux évènements suivants, qui sont dans un peu plus de dix jours.

Le lundi 21 mai à 20h45, nous recevrons la LIP, la Ligue d’Impro de Paris, et ouais, et ouais, on est comme ça, on accueille des pointures. Et c’est pour toi qu’on le fait. Enfin c’est aussi parce qu’on aime jouer contre des gens qui tabassent des ours polaires avec des phoques dès qu’ils ont cinq minutes, mais c’est vraiment surtout pour toi. C’est un peu l’équivalent de venir en bas de chez toi en char d’assaut et de brandir une boombox avec notre chanson rien qu’à nous. Tu vois de laquelle je parle. Ça se passera à l’ENS, au 45 rue d’Ulm dans le 5e, en Salle Dussane. Si tu ne connais pas l’ENS, ne t’en fais pas, ça sera fléché. Je reviendrai à toi pour te présenter l’affiche dès que… c’est-à-dire que mon chien l’a mangée, mais je la refais très bientôt. En attendant, voici l’évènement Facebook.

Le mardi 22 mai en début de soirée, (mais je réalise que je sais pas exactement à quelle heure, mais c’est pareil, je reviens ici dès que je sais) nous irons retrouver les Improsteurs qui étaient venus chez nous en mars dernier, chez eux, avec les dents, parce qu’on avait bien aimés le match de mars, mais c’est surtout pour toi. C’est un peu l’équivalent de te suivre à l’autre bout de Paris et d’être sur scène quand tu voudrais penser à autre chose, parce qu’on ne sait pas vraiment où s’arrêter. Une vraie comédie romantique, mais en un peu plus terrifiante. Et là, niveau affiche, c’est pareil : je devrais la recevoir très bientôt. Et pas mieux pour l’évènement Facebook. Ça sera posté sur Twitter dans tous les sens, parce qu’on est comme ça, c’est l’an 2000. Donc j’ai 10 ans. Cette comédie romantique est décidément un tantinet perturbante…

Enfin, le samedi 26 mai à 11h, nous ferons un passage au Village de l’Autisme, organisé par l’association Vaincre l’Autisme, au Jardin du Luxembourg. Toutes les informations se trouvent sur le site officiel de l’évènement et on vous encourage vraiment à y aller. Et ça n’a rien à voir avec ma comédie romantique, c’est juste que c’est pour une cause importante.

Bon, je sais que tout cela manque peut-être de détails, mais je reviens vers toi très vite.

D’ici là, voici un petit instant d’érotisme volé à des canards :