Pour venir voir les Non-Sens, c’est par là

Ça y est : on a atteint ce moment où il fait plus nuit que jour, sauf que là, ça commence à vraiment se voir. C’est inévitable, je ne sais d’ailleurs pas pourquoi je me sens obligé de le souligner : tous les ans c’est pareil. Du coup, tous les ans, pour tenir, on sort les décorations de Noël, on mange du chocolat tous les matins, on se prépare à s’offrir des cadeaux et autres stratégies toutes plus malines les unes que les autres pour faire face au désespoir. Mais cette année, on a décidé de monter les choses d’un cran, parce que tout ça, ça ne suffisait plus.

Cette fois-ci, on a décidé de jouer avec les Non-Sens.

Match avec les Non-Sens

Je pourrais aussi bien arrêter mon article ici : l’affiche est mise, le lien vers l’évènement Facebook est là – que dire de plus, dans l’absolu ? Mais là, comme ça, tel que je te regarde à travers ton ordinateur, j’ai le sentiment que tu n’es peut-être pas au courant de l’implication de ces mots, de l’ampleur du bonheur, ni même de la force dévastato-évocatrice de cette absence de sens.

Sache donc que les Non-Sens sont une formidable équipe avec qui jouer est invariablement un Bonheur, avec un grand B. (Je le ferais bien encore plus grand, mais mon amour des Non-Sens n’a d’égal que celui des règles de la mise en page, et je ne ferais donc pas ça à mon paragraphe. Mais sache l’intention y était et que l’hésitation a duré un instant tout entier.) Et qu’en général, si c’est un plaisir à jouer, c’est un plaisir à regarder. C’est donc une rencontre placée sous le signe du plaisir, du confort et du chocolat chaud* qui s’annonce là.

Alors n’hésite plus. Non, j’ai dit n’hésite plus ! Teu-teu-teu, on s’arrête ! Ne fais pas semblant, ça ne fonctionne pas ! Pas de blague, hein, je t’ai à l’œil ! Viens, c’est tout.

Bisous.

*Chocolat chaud non-inclus, mais fais-moi signe après le match, on se trouve un moment tous les deux, j’ai des adresses.

Attention, devant toi ! L’annonce d’un match d’improvisation !

C’est en direct de l’autre bout du sommeil, à l’antipode de la forme, pile poil au milieu du mode d’emploi d’une rustine, que je viens vous annoncer notre prochain match.

J’entends d’ici votre cœur faire « bouboumbouboum, bouboum, bouboum, bouboum, bouboum, bouboum ! » Il se trouve que ça veut dire « HIIIII », en morse. C’est dire combien votre cœur a hâte !

Nous jouerons donc ce jeudi 15 novembre à 20h30 avec les Intermédiaires. Ça se passera dans notre désormais indispensable Salle Dusanne, à l’ENS, au 45 rue d’Ulm, dans le 5e arrondissement de Paris. Et, détail important : ça ne sera pas un récital de ballet.

affiche du match d'improvisation avec les intermédiaires et les n'improtequoi
Une nouvelle tentative de changement de cap, mais en fait non, ça ira.

Comme à notre habitude, nous avons fait un évènement Facebook, de manière à ce que vous puissiez vous engager sur l’honneur à venir assister à cette rencontre. Vous pourrez même le partager, en parler ainsi à votre entourage de manière pratique et conviviale. Car oui, on peut faire tout ça grâce à l’internet mondial 2.0 du futur !

Voilà, cet article étant à présent terminé, je vous propose qu’on se retrouve ce jeudi. D’ici là, je vous invite à être adorable avec votre prochain, mais aussi à dormir occasionnellement, parce que c’est quand même dans plusieurs jours et que ça ferait long sans dormir.

Bisous.

On reçoit bientôt les Touchatous de Chatou

Ça y est, la rentrée bat son plein, ce qui soulève deux questions indispensables : qui est ce fameux plein et comment peut-on l’aider ? Le mystère est entier : l’enquête est ouverte.

En attendant que les forces de l’ordre fassent leur travail, parlons de ce mois d’octobre qui a déjà bien commencé ! En effet, nous sommes allés rendre visite à la LIDÉ de Cergy tout récemment, chez eux, à la 33 Tour, ce mardi 9 octobre.

Forts de cette rencontre, nous n’avons fait ni une ni deux et avons invité les Touchatous de Chatou, une de nos équipes favorites. Ils viendront jouer avec nous le vendredi 19 octobre, à 20h30 dans l’Amphi Rataud/Galois. Derrière ce nom improbable se cache en fait un changement de nom de salle : il s’appelait Rataud, il s’appelle maintenant Galois, tout le monde l’appelle donc Rataud/Galois. Pourquoi changer le nom d’une salle, me demandez-vous ? Ah non ? Ah je croyais, pardon.

Et puisqu’une image vaut mille mots, nous avons choisi de faire une affiche comportant 1078 mots (ou alors j’ai mal compté) :

affiche du match d'improvisation touchatous n'importequoi 19 octobre 2018
On a envisagé de complètement changer de direction dans l’asso, et puis on s’est dit non.

Par ailleurs, vous pouvez tout-à-fait retrouver toutes ces informations sous la forme d’un évènement Facebook, qui vous permettra d’annoncer publiquement votre participation à cette soirée, tant et si bien que vous ne pourrez plus revenir en arrière et serez obligés de venir.

Sur ce, j’aurais bien continué cet article, mais je suis en grève de l’écriture jusqu’à ce qu’on remette la main sur la rentrée pour qu’elle réponde de ses crimes que je qualifierai de dégueulasses sans rougir.

À bientôt, donc !

(Ah zut, raté.)

Des nouvelles d’avril

Ah, Avril ! La vigne est en fleurs, l’humour est en pleurs et les rimes… bref !

C’est un mois pendant lequel nous jouerons deux dates, que je passe te présenter très rapidement, parce que je dois retourner à la popote juste après.

Ce jeudi 20 avril à 20h30, nous accueillons la LUDO pour un match qui promet d’être époustouflant. Et rien que pour l’utilisation du mot époustouflant en 2017, je pense que tu devrais venir faire un tour. Sans grande surprise, ça se passera à l’ENS, au 45 rue d’Ulm dans le 5e arrondissement de Paris, en Salle Dussane. L’entrée coûtera 3 euros et Grégoire aimerait beaucoup que tu sois là. Le voici.

Puis le vendredi 28 avril à 20h00, nous nous rendrons au Théâtre de Verre (oui oui, tu sais, celui au 19 rue Henri Ribière dans le 19e arrondissement, accessible avec la 11 ou la 7bis. Mais si, tu sais, la 7bis, la ligne dont 189 personnes connaissent l’existence.) pour rencontrer les Non-Sens. Les Non-Sens, nous les avons déjà croisés chez nous et on ne s’est même pas demandés un seul instant « mais comment êtes-vous rentrés ici ? » en criant tellement ils étaient sympathiques ! C’est dire !

A très vite, bisous !

Les Touchatous de décembre et la Nuit d’Ulm

Attention, est-ce que tu es prêt-e ?

Retournement de situation ! Perturbation des habitudes ! Chamboulement de la vie ! Notre match de décembre ne sera pas en plein milieu du mois. Non, notre prochain match sera en fait le jeudi 1er décembre, soit « tout bientôt » comme on dit dans le jargon. Nous avons quand même décidé de garder l’heure de 20h30, parce qu’on s’est dit qu’à 3 heures du matin, l’équipe en face, issue de lointaines contrées (la terrible zone 4) n’aurait plus de RER pour rentrer après. Du coup, voici l’affiche !

affiche du match d'improvisation touchatous n'improtequoi
La qualité des effets visuels est incroyable pour 2016.

Comme à son habitude, cette affiche devrait te donner toutes les informations dont tu as besoin pour te rendre à cet événement de haute volée. Néanmoins, les voici à nouveau ici : nous jouerons contre les fameux Touchatous de Chatou. Ils sont beaux, ils sont forts et ils touchent à tout. Ça se déroulera à l’ENS, au 45 rue d’Ulm, dans le 5e arrondissement de Paris. L’entrée du match coûtera 3 euros (seulement 2 si tu es membre du COF) et tu peux signaler ta présence sur Facebook en passant par ce lien. C’est aussi un moyen formidable de partager l’information avec tes amis, à moins qu’ils ne lisent cet article par-dessus ton épaule, auquel cas : coucou, toi !

Par ailleurs, si tu ne fais pas partie des chics gens résidents de l’ENS, tu ne sais peut-être pas déjà que ce samedi 26 novembre s’y déroule le gala traditionnel de l’école, aussi connu sous le nom de La Nuit d’Ulm. C’est un drôle de mot, « gala. » Cette année, il aura pour thème « De jour comme de nuit » et nous y jouerons un cabaret d’improvisation de 23h à minuit. Il y aura évidemment plein d’autres choses à se mettre sous la dent ce soir là, tu trouveras toutes les informations et les préventes sur le site de l’événement, juste là. Tu me permets de te tutoyer ?

Bisous.

Ce soir maintenant, les 13 à l’Ouest

Le 18 novembre c’est le dernier jour de la bataille de la Somme, la fin de la guerre de Succession de Pologne, un match d’improvisation, la consécration de Saint-Pierre de Rome, la mort de Macel Pr… Pardon ? Qu’entends-je ? Un match d’improvisation ?

Mais ne te méprends pas, il ne s’agit pas de n’improte quel match d’improvisation ! Nous aurons le plaisir de partager la salle Dussane avec 13 à l’Ouest ! Et oui ! Ils sont talentueux, beaux, drôles et pratiquent la gentillesse avec brio et effectueront pour vos beaux yeux une ascension extraordinaire du 13ème au 5ème arrondissement.

Nous te donnons rendez vous à 20h30 en salle Dussane. Ce soir. Maintenant. Tu peux bien évidemment amener toute ta famille, tes amis, tes collègues (il paraît que ça peut simplifier les liens au sein d’une entreprise. C’est prouvé. Si.). Et si tu te fais des amis en te rendant au 45 rue d’Ulm tu peux les inviter aussi !

Tu peux même nous dire que tu viens sur Facebook, juste ici.

La bise qui claque !

Match avec les Intermédiaires

Les Intermédiaires ont un nom qui pourrait laisser penser qu’ils ont un niveau situé quelque part entre moyen-bof et moyen-cool, alors qu’en fait, ils sont super forts. À la fois, les N’Improtequoi ont un qui pourrait laisser penser qu’on pratique le yodle, alors que non, du moins pas entièrement.

Du coup, on s’est dit que ça serait une bonne équipe à inviter pour démarrer la saison dans les meilleures conditions. C’est ce qu’on a fait, regardez :

affiche du match d'improvisation n'improtequoi intermédiaires
Pour la rentrée, on a dépensé sans compter !

Comme c’est écrit sur l’affiche, le tarif est de 3 euros. Si vous avez l’honneur, le privilège et l’avantage de faire partie du COF, alors il ne sera que de deux euros. Vous pouvez dès maintenant aller vous inscrire sur l’événement Facebook. Vous pouvez aussi en parler sur Snapchat si vous êtes au top de la hype, mais ça n’a rien à voir. Le match aura lieu en Salle Dussane à l’ENS, au 45 rue d’Ulm dans le 5e arrondissement de Paris.

Le point rentrée

Nous avons eu beaucoup de demandes pour les cours débutants cette année et n’avons pas encore pu répondre à tout le monde.

Les entraînements sont complets, nous ne pouvons hélas plus accepter personne. Il nous arrive de faire une deuxième vague de recrutement en janvier, selon les divers départs en stage ou autres, n’hésitez pas donc pas à revenir faire un tour par ici à ce moment là.

Bisous !

Force est d’admettre que le temps passe vite

Alors voilà, il paraît qu’on est le 11 mai. Ça m’ennuie drôlement parce que même si la date est mentionnée sur la petite barre à droite, qu’il y a un événement Facebook et que les affiches ont été collées dans les murs de l’ENS depuis quelques temps déjà, il semble que je n’ai encore rien écrit pour parler du match de demain, le 12 mai, à 20h30, avec les 13 à l’Ouest.

Regarde !

affiche du match d'improvisation du jeudi 12 mai 2016 - N'improtequoi vs 13 à l'Ouest

Faire des blagues sur les 13 à l’Ouest qui ne sont pas 13, ni terriblement à l’Ouest ? Pfeuh ! C’est bon pour l’autre débile qui gère notre compte Facebook, ça. Non, ici je voudrais simplement insister sur l’importance de manger des bananes, parce que c’est plein de potassium et que comme tout ce qui a un nom qui se termine en « ium », c’est bon à la santé. A part éventuellement le polonium, l’uranium et le fait de se coucher tard.

Comme d’habitude, l’entrée coûte 3 euros (2 pour les membres du COF) et il y a un événement Facebook ici, auquel je t’invite à t’inscrire sans plus attendre.

Si tu as des questions, je t’invite à m’écrire un e-mail et te rendre compte que tu n’as pas mon adresse. Alors, dépité, à remettre le contenu de ton message en commentaire de cet article.

Pouêt !
(ça veut dire « Bisous » en klaxon. Oui, Paris est une ville pleine d’amour, mais un peu incomprise. Les embouteillages ne sont pas des endroits pour les enfants.)

La LIDÉ de Cergy vient ce vendredi

Si on devait faire une liste des meilleures choses dans la vie et dans le désordre, il y aurait l’improvisation, toi (oui, toi, coucou), le moment où les enfants qui crient en bas de chez moi arrêteront de crier, un bon four pour faire de la pâtisserie et puis la LIDÉ de Cergy. OK, c’est peut-être pas aussi simple que ça, mais néanmoins, la LIDÉ de Cergy et toi y figureriez à n’en point douter.

Du coup, je compte sur un maximum de toi pour venir au match que l’on joue ce vendredi 8 avril à 20h30, parce que figure-toi qu’il se jouera avec ladite LIDÉ de Cergy.

Match d'improvisation N'Improtequoi vs LIDE de Cergy

Alors n’hésite pas un seul instant et viens ce vendredi. Dans l’immédiat, lève les bras en l’air, crie « WOUHOU, j’y vais ! » et ensuite, si tes collègues de bureau te demandent ce qui a provoqué un tel enthousiasme chez toi, envoie-leur directement le lien de l’événement Facebook. Sauf si tu l’as fait de façon un peu inquiétante, auquel cas, fais une blague sur les Panama Papers, ça passera crème. Et puisqu’on parle d’argent détourné, ce n’est pas pour les 3 euros (2, si tu es membre du COF) que coûte l’entrée que le fisc viendra t’embêter – je suis un adulte, j’ai tout compris au monde de la finance.

À vendredi ! Bisous !

PS : Ils ont arrêté, tout va bien.

La Kremlimpro de la Kremlimpro de l’impro

Vous le savez probablement : les équipes d’impro ont une contrainte légale d’avoir des jeux de mots douteux dans leur nom. N’Improtequoi, Kremlimpro, Improbable, Improspectus, Improcréation (j’espère que cette équipe n’existe pas – ouf, ça n’a pas l’air d’être le cas) et bien d’autres… Je suis donc heureux de vous annoncer que les Kremlimpro, qui nous viennent du Kremlin-Bicêtre, sont en règle et que c’est pour cette raison que nous aurons le privilège de les rencontrer chez nous, ce jeudi 17 à 20h30. Bon, ça, et aussi, ils sont vraiment très forts et ça y est, on a osé leur demander de sortir avec nous.

affiche du match d'improvisation kremlimpro nimprotequoi 17 mars 2016
Toutes les menaces proférées sur cette affiche sont vraies

Pour être complètement honnête avec vous : c’est un peu short niveau date, mais pour ma défense, si j’avais le pouvoir d’arrêter le temps, je l’aurais annoncé beaucoup plus tôt. Et j’aurais aussi écrit un bouquin sur comment arrêter le temps. Ça aurait été super pratique, parce que peu importe sa longueur, il n’aurait pas pris beaucoup de temps à lire. Cela dit, voilà : comme d’habitude, l’entrée coûtera 3 euros (2 pour les membres du COF) et comme d’habitude, le rêve est total. Je ne peux donc que me faire le relais de l’affiche et vous encourager à ne pas poser de question, à venir et à l’anticiper (de peu) en vous inscrivant à l’événement Facebook présent ici.

Je retourne écrire mon livre – qui parle de comment continuer le temps – et espère vous retrouver jeudi soir.

Bisous.