Dernières publications

Le mystère du jeudi 21 janvier

Vous avez déjà remarqué qu’une narration au futur, c’est très compliqué ? Si j’écris « il faisait nuit et la pluie tombait dru », ça donne l’impression que c’est vrai, qu’il s’est vraiment passé un truc et que j’étais vraiment prétentieux. Si j’écris « il fera nuit et la pluie tombera dru », j’entends tout de suite quelqu’un me faire « ah ouais ? et comment tu sais ? » ce qui rend tout de suite la tâche plus compliquée. Du coup, j’ai été regarder sur Météo France et le fait est qu’il va vraisemblablement pleuvoir, ce jeudi 21 janvier. La façon dont la pluie tombera n’est pas précisée, mais il y a un petit dessin de nuage noir, donc la druauté de la chute n’est pas à écarter. Mais je m’égare.

Jeudi 21 janvier 2016, à 20h30, nous jouerons notre premier évènement d’improvisation de l’année. Un évènement, ça peut être un match, ça peut être un cabaret. Ça peut aussi être d’autres trucs, mais en fait, ça va être un de ces deux-là. Vous aimeriez bien savoir lequel ? Moi aussi. On était un peu faits pour se rencontrer. Ce qui est sûr, c’est qu’on a une équipe d’alignée pour affronter une hypothétique équipe en face, et que cette équipe est du genre à pouvoir vous tenir une soirée quoi qu’il arrive. D’ailleurs, hop.

Affiche du match d'improvisation du 21 janvier 2016

Comme c’est écrit sur l’affiche, l’entrée coûte 3 euros (2 euros si vous êtes membre du COF) et comme c’est écrit sur l’affiche, vous pouvez vous rendre sur www.nimprotequoi.com pour avoir plus d’informations. Évidemment, www.nimprotequoi.com, c’est déjà ici. Donc vous aurez exactement la même quantité d’informations, si vous y êtes déjà. J’ai cherché, je ne peux pas vraiment faire autrement. La vie est dure, parfois. Tu peux néanmoins aller t’inscrire sur l’événement Facebook de la soirée.

Bisous ? Bisous.

PS : Nous cherchons des improvisatrices débutantes motivées pour rejoindre l’atelier. Tu es motivée ? Tu as des questions ? Fais signe en commentaire de cet article – ça ne sera pas publié, on te recontactera.

L’événement du passé, l’événement du présent et l’événement du futur

Bon. Il est possible que ce blog ait pris du retard. Je ne te l’ai pas dit, mais nous avons joué avec la merveilleuse LITCHI du Chesnay. C’était bien, c’était grand, c’était en Dussane et avant de poursuivre, il faut qu’on dise merci beaucoup, aux joueurs comme à vous d’être venus et d’avoir mis une ambiance parfaite. Vraiment. J’en parle ici parce que communiquer sur des trucs déjà passés, c’est un peu le turfu de la comm’, tu vois ?

Si par malheur tu n’y étais pas, tu peux retenter ta chance dans quelques jours, ce vendredi 11 décembre à 20h45.

Match d'improvisation vendredi 11 décembre N'Improtequoi vs Touchatous

Nous aurons l’honneur et l’avantage de recevoir les Touchatous de Chatou, une équipe remplie de patate, pour notre match de Noël. En effet, c’est une tradition ancrée dans nos cœurs depuis 1841 : pour le dernier match de l’année, nous recevons le Père Noël en MC. Et oui, comme tous les ans, c’est le vrai et en aucun cas Antoine flanqué dans un costume acheté dans le 9e. Qui sait, peut-être même qu’il aura des cadeaux pour vous, en plus des Touchatous ? Ça vaut le coup, sérieux ! Tiens, on a même fait un événement Facebook tellement ça vaut le coup ! L’entrée, comme à sa glorieuse habitude, ne coûtera que 3 euros par personne, voire même 2 si tu es membre du COF. La bonne affaire est totale.

Enfin, pour clore l’année, nous sommes invités par les In’Censiers (c’est un jeu de mots) à jouer à la Sorbonne Nouvelle (13 rue Santeuil, Métro 7 – Censier-Daubenton) en salle D01, le jeudi 17 décembre à 18h30. Je ne sais pas où c’est à proprement parler, mais la dernière fois que j’ai demandé poliment mon  chemin à quelqu’un, il me l’a indiqué avec une efficacité digne de Google Maps, mais sous la forme d’un vieux monsieur avec du temps sur les bras. Je te conseille donc de faire de même.

Je crois que c’est tout pour l’instant.

Bisous.

La rentrée en matchs et en cours

Il y a certains running gags qui arrivent involontairement. Sur notre site, il y a le fait de commencer environ un article sur deux par « je sais que je suis très en retard et je suis désolé, mais… » ou une variante de la formule. On n’ira pas jusqu’à dire qu’on en est fier, mais ça fait clairement partie de notre marque de fabrique. Tu sais que c’est nous si c’est à la dernière minute – et parfois même, celle d’après. Par exemple : on a joué un match hier, samedi 9 octobre au Chesnay. On était invités par la LITCHI, qui est une équipe formidable et c’était très cool d’aller dans leur belle salle, le Théâtre Nouvelle France. C’était à 20h30 et j’espère que vous serez venus nombreux. Si oui, bravo, sinon : voici une occasion de vous rattraper dans peu de temps…

Affiche du match d'improvisation N'Improtequoi vs Intermédaires du 15 octobre 2015

Voilà. Notre première date à domicile se joue dans dix jours, le jeudi 11 octobre à 20h30 ! Nous aurons l’honneur, le privilège et l’avantage d’accueillir les Intermédiaires, une équipe d’impro fort cool composée de plein de joueurs de différents horizons que nous avions déjà invitée l’an dernier. Ce sera comme d’habitude à l’ENS (Ecole Normale Supérieure), en Salle Dussane, et l’entrée coûtera 3 euros, ce qui – entre nous – est plutôt abordable. On a même fabriqué un événement Facebook pour le coup. Ça représentait un sacré investissement, mais on l’a fait, parce qu’on veut relancer l’économie. Alors soutiens notre initiative et inscris-toi !

La reprise des cours

Vous avez été environ très nombreux à nous écrire pour la reprise des cours. Cette année, nous n’avons pas fait d’annonce sur le site parce que nous avons été pris d’assaut avant de pouvoir ouvrir la bouche. Quelques précisions toutefois, si vous voulez envoyer votre candidature pour cette année…

  • Nous ne prenons que des gens pour notre atelier débutant, notre atelier confirmé étant bien rempli cette année. Désolé aux motivés.
  • Pour nous permettre de gérer l’organisation au mieux, contactez-nous si vous êtes intéressé – laissez un commentaire sur cet article, ils sont modérés et si c’est pour une candidature, ça ne sera pas publié. On préfère vraiment que vous passiez par là, les autres canaux de communication étant tenus moins régulièrement.
  • On est maintenant sur liste d’attente et on fait notre sélection pour compléter le groupe de débutants en fonction des profils qu’on a déjà. Tentez votre chance en nous parlant un tout petit peu de vous : êtes-vous étudiant ? si oui, où ? avez-vous déjà fait de l’impro ? du théâtre ? vu des matchs ? avez-vous envie de nous dire des choses ? un peu de tout…
  • On est très à la bourre sur le fait de vous répondre. Dès qu’on a un moment, on rattrape tout ça. On a probablement eu votre message, on est juste un peu sous l’eau. Promis. Et vraiment désolé à tous les concernés.
  • À toute fin utile : la cotisation est de 50 euros par semestre d’adhésion, ce qui fait qu’on est plutôt dans les moins chers de Paris. Sans vouloir hein… Parce que bon… Oh.

Voilà. Je crois qu’on a fait le tour.

À très bientôt.
Petits cœurs. Oui, les biscuits.

Le triptyque du 11 juin, cette bête féroce

Dans exactement huit jours, nous jouerons notre dernier spectacle de l’année. Peut-être es-tu déjà venu-e nous voir. Peut-être es-tu déjà venu-e nous entendre. Peut-être même es-tu déjà venu-e nous goûter, nous sentir ou nous toucher – je ne juge pas, j’appelle la police, c’est tout. Mais ce qui est sûr, c’est qu’aucun de tes sens n’a pu nous percevoir tels que nous serons sur scène ce jeudi 11 juin, à 20h30. Car en effet, ce jeudi 11 juin à 20h30, sur l’estrade de la Salle Dussane, nous jouerons un triptyque d’improvisation.

Affiche du triptyque d'improvisation des N'Improtequoi le 11 juin 2015

Bon, alors évidemment, on est en droit de se demander : qu’est-ce qu’un triptyque d’improvisation et pourquoi est-ce que hein ? Au fil des années, de nombreuses métaphores pour l’expliquer simplement ont été utilisées – vainement, diront certains… En fait, voici les grandes lignes : trois équipes de cinq improvisateurs ou improvisatrices jouent une improvisation de 30 minutes chacune ; mais plutôt que de jouer leurs longues improvisations d’une traite, ils se passent le relai tout au long de la soirée, jouant une scène par-ci, deux scènes par-là… Les accessoires sont autorisés et il n’y a pas d’arbitre au cours de cette soirée : seul un MC donnant les thèmes et contrôlant la durée des improvisations.

Les avantages sont nombreux : des histoires plus ambitieuses, des personnages plus intéressants, des effets spéciaux éblouissants, des costumes improbables… Tout est réuni pour vous faire passer une soirée formidable. D’ailleurs, l’entrée ne coûte que 3 euros (voire même 2, si tu es membre du COF) ce qui fait pas cher, pour une soirée formidable. On a un événement Facebook et une adresse : le 45 rue d’Ulm, dans le 5e arrondissement de Paris !

Alors n’hésite plus. Viens ! Cours ! Vole, dans la limite du respect de la propriété d’autrui et des lois de la physique !

Bisous !

Cette semaine, les Touchatous viennent nous toucher

Et alors figure-toi qu’en fait, ce jeudi qui vient dans quatre jours, on va jouer contre les Touchatous de Chatou. Regarde, on a une affiche :

Match d'improvisation 21 mai 2015

Si jamais tu n’aimes pas les affiches parce qu’une affiche t’a fait te rendre à un événement que tu regrettes encore à ce jour, que tu n’arrives pas à effacer le souvenir de ce qui s’est passé ce soir là et que tu veux qu’on en parle en tête à tête, voici toutes les informations pour venir sous forme textuelle : c’est ce jeudi 21 mai à 20h30, dans l’Amphi Rataud de l’ENS, au 45 rue d’Ulm dans le 5e arrondissement de Paris. L’entrée te coûtera 3 euros, à part si tu es membre d’une association barbare qui s’appelle le COF, auquel cas tu bénéficieras d’un tarif réduit, ramenant ta facture à 2 euros par personne.

Si jamais, par ailleurs, tu as peur des matchs d’improvisation se déroulant dans l’Amphi Rataud parce que la dernière fois que tu es venu à un tel événement, tu as perdu une écharpe en laine plutôt chouette et qui orne mon écran d’ordinateur depuis, tu peux aussi venir nous faire signe pour la récupérer. Et en profiter pour assister au match, parce que bon, tant qu’à faire le trajet…

Si jamais, enfin, tu adores les événements Facebook, sache qu’on en a fabriqué un pour le match, et que tu peux – que dis-je : tu dois ! – t’y inscrire pour annoncer ta venue.

Je te laisse, choutosaurus.

Bisous.

PS : la semaine suivante, comme je t’en parlais la dernière fois, on va faire un tour à l’école Centrale de Paris, celle dont le nom est un vaste mensonge sur sa localisation, pour affronter la Lit de Camp, l’équipe locale. Ce sera le mercredi 27 mai à 20h, ou peut-être 20h30, en fonction de l’agitation de la lune. Parfois, la lune est agitée.

Les 48h des arts, les Touchatous et la Lit de Camp

Hey ! Un petit article succin pour t’annoncer que nous jouerons trois dates ce mois-ci, dont la première est tout bientôt !

Le samedi 9 mai, à 16h, dans le cadre du Festival 48h des Arts, nous jouerons un cabaret d’impro à l’ENS, en Salle Dussane. Le festival proposant plein d’animations à partir du vendredi 8, nous vous invitons à venir le découvrir, d’autant plus qu’il est gratuit !

Puis, le jeudi 21 mai à 20h30, nous aurons le privilège d’accueillir les Touchatous de Chatou pour notre match mensuel : une équipe que l’on ne connaît pas personnellement, mais dont beaucoup de bien nous fut dit et que nous avons hâte de rencontrer. Nous vous en reparlerons très prochainement, affiche et événement Facebook à l’appui.

Enfin, le mercredi 27 mai à 20h30, nous irons jouer dans le repaire de la Lit de Camp, (la Ligue d’Improvisation Théâtrale De l’École Centrale des Arts et Manufactures de Paris – un bien bel acronyme), à l’École Centrale Paris, qui n’est pas du tout dans le centre de Paris, mais Google Maps t’aidera dans ta quête.

À très bientôt pour plus d’informations sur nos deux matchs du mois et pour une quantité non-négligeable de câlins verbaux.

Bisous !

La TIPS ce vendredi ! Tu es maintenant au courant.

Bonjour, toi, mon unique lecteur. Comment tu vas ? Moi ça va pas mal. La routine. La routine et comment y échapper. Les choses. La vie. Tout ça, quoi.

Tu sais qu’on joue contre la TIPS d’Orsay, ce vendredi ? Regarde, c’est marqué là :

Affiche du match N'Improtequoi vs TIPS du 17 avril 2015

En regardant cette affiche, tu as pris un carton de vote. C’est un peu comme un carton rouge, sauf que tu as maintenant un devoir. Le devoir de vote. Le devoir de venir à ce match, d’en profiter et d’exprimer ton avis à la fin des improvisations, pour te sentir faire partie d’un tout, ne serait-ce que l’espace d’un instant. Le devoir de rire, d’insulter l’arbitre, de verser une petite larme de temps à autres, d’être ému, de vivre. Woaw.

Toute cette cascade d’émotions se déroule ce vendredi 17 avril, à 20h30 en salle Dussane à l’ENS – donc au 45 rue d’Ulm, dans le 5e arrondissement de Paris. Nous y affronterons la TIPS, qui nous vient directement d’Orsay, en zone 5 du RER. TIPS, que l’on avait déjà affrontés chez eux il y a deux mois, et que nous avions recroisés aux Arts en Scène. Ils sont forts et on les aime. Alors viens.

Si tu veux te simplifier la vie et nous aider à promouvoir ce match, tu peux – et je t’encourage à le faire, si ça n’est pas contraire à tes principes de vie – t’inscrire sur l’événement Facebook dédié à ce match.

J’ai tout dit. À part « bisous ».

Bisous.

PS : ça y est, je l’ai dit.

La LUDO, c’est bientôt

Salut toi. Oui toi. Graou, toi. Je te sers quelque chose ? Raconte-moi tout. De ? Oh toi alors, toi alors…

Bon et donc sinon, dans le vrai monde, nous, ça va. On a passé un très bon match contre la LIDÉ de Cergy et vous êtes venus nombreux malgré les départs massifs en vacances. Donc merci à la LIDÉ et merci à vous. Quelques semaines plus tard, on a été jouer aux Arts en Scène, qui organisait un tournoi d’improvisation sur toute la journée du 7 mars : on est arrivés en finale contre la TIPS, que l’on avait déjà affrontée chez elle et que l’on affrontera à nouveau chez nous le 17 avril prochain, parce qu’à chaque fois, c’était un plaisir.

Mais ne me laissez pas vous annoncer un événement avec plus d’un mois d’avance et vous faire croire qu’on est des gens organisés : notre prochain match à domicile aura lieu dans un peu moins de deux semaines ! Nous aurons effectivement la joie, le privilège et l’avantage de recevoir la LUDO de Boulogne-Billancourt ce vendredi 20 mars à 20h30 ! La LUDO fait partie de ces équipes que l’on ne présente pas, parce que pour peu que l’on traine assez dans l’impro, c’est un nom que l’on a déjà entendu, souvent suivi de la mention « ils sont forts », avec une gravité dans le regard qui n’est pas sans rappeler l’agonie quotidienne d’un survivant de guerre qui, chaque jour, se demanderait pourquoi lui et pas P’tit Jean, lui qui était si bon, qui semblait si bien parti dans la vie et qui est mort d’étouffement en voulant faire une phrase stupidement longue… Pourquoi, bon sang, pourquoi ?

Affiche du match d'improvisation LUDO vs N'Improtequoi du 20 mars 2015

Alors viens, à la mémoire de P’tit Jean. P’tit Jean était fan d’improvisation et il aurait vraiment voulu que t’en faire part. Il aurait voulu que tu sois là et il serait fier de moi pour l’avoir inventé dans le seul but de le tuer pour faire du chantage affectif à sa mémoire. Cœur, P’tit Jean… Cœur.

Du coup on a fait un événement Facebook pour que tu puisses t’inscrire et propager l’information à toute ta famille et à ton chat. (Ton chat a Facebook. Sacré ton chat.)

Bisous.

Le retour de la LIDÉ, c’est demain

Mon amour, je ne vais pas passer par quatre chemins, mais c’est principalement parce que c’est physiquement très compliqué. Je ne vais pas couper les cheveux en quatre, chercher midi à quatorze heures, ni rien de toutes ces expressions qui ne font pas le moine. Non. Droit au but, comme dit le joueur de tennis : demain, nous rejouons contre la LIDÉ de Cergy. Et la LIDÉ de Cergy, c’est des gens qu’il est toujours plaisant de recevoir, parce qu’ils sont très forts et très gentils à la fois, du coup on se retrouve à vouloir faire une guerre de câlins avec eux.

Affiche du match d'improvisation LIDÉ de Cergy vs N'Improtequoi

C’est donc écrit en énorme sur l’affiche, mais des fois que tu sois daltonien et incapable de lire sur un fond probablement marron simultanément : c’est demain, ce vendredi 20 février à 20h30, dans une grande salle qu’est la Dussane. Ça se déroule à l’ENS, au 45 rue d’Ulm dans le 5e arrondissement et ça devrait être vraiment cool. Tiens, d’ailleurs, manifeste ton intérêt en allant t’inscrire à l’événement Facebook ci pointé. L’entrée, comme à son habitude, ne t’en coûtera que 3 euros, ce qui est franchement cool.

Alors n’hésite plus et fonce en venant, viens en fonçant : c’est comme tu veux !

Bisous.

Le Match de Noël 2014

Cher toi,

cela fait quelques temps que nous n’avons pas parlé. À qui la faute ? Oh, je pense que ça n’est pas aussi simple : tu as une vie et un travail, tandis que moi j’ai des Kinder Pingui – alors forcément, on perd un peu le fil. La bonne nouvelle, c’est que c’est bientôt Noël et que l’on va bientôt pouvoir se retrouver en vrai, à l’abri de la météo surdégueulasse qu’on nous sert depuis quelques jours. Ce bientôt, c’est à la fin de la semaine, le vendredi 12 décembre, à 20h30.

Affiche du match d'improvisation N'Improtequoi vs LITCHI du 12 décembre 2014

Ce sera en Salle Dussane, soit une salle nettement plus confortable et facile à trouver que celle dans laquelle on a joué nos deux précédents matchs – mais toujours au 45 rue d’Ulm, dans le 5e arrondissement. Nous y recevrons, en plus de toi, la LITCHI : Ligue d’Improvisation Théâtrale du Chesnay Inventif, et le Père Noël sera présent pour animer la soirée et distribuer des cadeaux. Respectivement, ils viennent de la zone 4 et de la zone 2 du RER (le Père Noël a un petit pied-à-terre à la Défense, il paraît qu’il a des actions chez EDF, à qui il a vendu la technologie des rennes auto-propulsés ainsi que l’éclairage nasal) c’est dire si tu n’as pas d’excuses pour manquer cette soirée.

Alors viens fêter Noël avant l’heure : je sais que pour le vrai, tu seras avec ta famille, qu’on n’est pas encore au stade où tu me présentes à ta famille et puis que ta famille a l’air assez horrible, mais soyons clairs : tout ce que je veux pour Noël, c’est toi.

N’hésite plus, inscris-toi à l’événement Facebook tout de suite.

Ô que j’aimerais t’écrire davantage, mais il faut que je publie cet article au plus vite. Allez, on se voit vendredi.

La bise.