De la rentrée 2018-2019, cette fois ça y est !

Mise à jour : les cours débutants sont complets pour cette année. Merci à toutes et à tous !

Bonne et heureuse fin de vacances ! Les prélassements ensoleillés s’arrêtent tout de suite : sus à l’insouciance, exit l’excitation, fin du fun !

Ah… attendez, non : on me hurle dans l’oreillette que non, que l’année promet son lot de moments délicieux, que l’automne pointe le bout de ses belles couleurs et que c’est aussi la rentrée de l’impro. Ça aurait d’ailleurs été signifié aux étudiants de l’ENS sous la forme d’un premier cabaret le mardi 11 septembre dernier !

cabaret d'improvisation du mardi 11 septembre 2018 - n'improtequoi
(D’ailleurs, on avait l’air prêts.)

Après avoir inséré cette affiche dans l’article, je constate que la sagesse populaire nous ment : une image ne vaut pas mille mots. Parlons donc peu, parlons donc mieux : c’est bientôt la rentrée et si tu veux nous rejoindre, c’est probablement possible.

Les informations principales

Nous

Nous avons habituellement deux cours d’impro par semaine : un débutant et un confirmé. Cette année, comme beaucoup d’autres, nous n’accueillerons que des débutants car le cours confirmé est déjà bondé. Toutefois, si vous avez déjà une expérience en impro et que ce cours vous intéresse, c’est possible – c’est juste qu’à partir d’un certain nombre d’années, on pense que ça sera moins satisfaisant.

Les cours débutant ont généralement lieu le lundi soir à l’ENS, soit de 19h à 21h, soit de 21h à 23h, et regroupent essentiellement des étudiant·e·s de l’ENS et d’autres écoles alentours. Il n’est pas nécessaire de faire ou d’avoir fait l’ENS pour y participer. En moyenne sur l’année, un cours sur deux est animé par un intervenant extérieur, tandis que l’autre est animé par un N’Improtequoi du groupe confirmé.

Il est possible – et recommandé – d’assister à un cours d’essai avant de s’engager pour un semestre : au-delà, l’adhésion semestrielle coûte 50 euros. D’après un calcul scientifique, sur une échelle de peau d’balle aux yeux de la tête, ça fait environ pas cher. Par contre, même pour n’assister qu’à un cours d’essai, inscrivez-vous ici.

Notre objectif est de créer des groupes équilibrés, où nous pensons que nous pourrons nous entraîner dans une ambiance aussi saine et bienveillante que possible. Ça impliquera aussi de ne pas être trop nombreux, donc hâtez-vous !

Vous

Pour vous inscrire, laissez simplement un commentaire sur cet article : il ne sera pas publié, mais nous y aurons accès de notre côté et vous répondrons par e-mail.

Précisez :
– votre nom,
– votre e-mail (vérifiez bien),
– vos éventuelles expériences en théâtre/impro précédentes,
– ce que vous attendez de ces cours (que ce soit en tant que débutant ou non),
– si vous avez des préférences/obligations pour le groupe de 19 à 21h ou celui de 21 à 23h,
– et tout ce que vous pourriez avoir envie de nous dire à votre sujet.

De même, si vous avez la moindre question, n’hésitez pas ! Nous ferons notre possible pour répondre à tout le monde en vous donnant tous les détails pratiques une fois que les choses seront au point.

Je crois que c’est tout

Je crois que c’est tout.

Si vous avez des questions, des remarques ou peut-être du chocolat, laissez un commentaire avec votre e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

Bisous.

De la relaxation estivale, en préparation de la rentrée

Oh mais… oh ! Vous ici ! Quelle surprise, quel bonheur ! Entrez entrez, mettez vous à l’aise, est-ce que je vous sers quelque chose ? Une introduction beaucoup trop longue, un peu d’auto-flagellation et très peu d’information utile ? Ça marche.

Là, dans l’immédiat, c’est l’été.

Un de mes passe-temps préférés, l’été, c’est de regarder du chocolat fondre. La technique de relaxation ultime, en trois étapes… D’abord, se tenir à l’ombre pendant qu’une demi-tablette de chocolat s’étale doucement sur une assiette au soleil. Se concentrer alors sur les carrés qui fusionnent les uns dans les autres, comme autant de petits soucis qui disparaissent doucement, pour se fondre en une flaque, qui devient alors attaquable à la petite cuillère. Tremper des fruits dans la flaque problématique et éliminer la métaphore chocolatée à grands coups de dés de poire, de rondelles de banane, ou d’entièretés de fraises. Si vous en mangez cinq par jour, vous faites d’une pierre deux coups : c’est aussi mon astuce minceur de l’été. Officiellement, j’ai honte, mais vous et moi savons bien qu’il en est tout autrement.

Nous sommes toujours en été, et en parlant de honte, nous n’avons pas mis ce site à jour depuis le mois de janvier. Nous avons pourtant terminé la saison en beauté, en enchaînant de belles rencontres avec des équipes toutes plus cool les unes que les autres. La page Dates a d’ailleurs été mise à jour avec nos évènements des quelques derniers mois. Mais rien n’y a fait : ce site est resté silencieux pendant tout ce temps. Ô scandale absolu, ô honte et position fœtale.

Et voilà qu’en plus, on vient vous annoncer que la saison est terminée ?

Oui.

Mais bonne nouvelle : comme tous les ans, la fin d’une saison est suivie de très près par le début de la suivante. Viendra ensuite la rentrée, ses cours débutants, ses nouveaux arrivants. Peut-être en ferez-vous partie ?

On donnera plus d’informations dès qu’on aura organisé tout ça, mais ce qui est écrit sur la page Cours reste vrai : les cours ont lieu une fois par semaine et l’inscription coûte 50 euros par semestre. Pas besoin d’avoir fait de théâtre ou d’improvisation pour participer : si vous êtes motivé·e ou si vous hésitez et que vous avez des questions, vous pouvez nous contacter dès maintenant. 🙂

Pour ce faire, laissez simplement un commentaire sur cet article : il ne sera pas publié et nous vous recontacterons directement.

En attendant, j’ai des fruits à decouper : mon chocolat est presque fondu.

Bisous.