Posts Tagged ‘LIDE’

La LIDÉ de Cergy vient ce vendredi

Si on devait faire une liste des meilleures choses dans la vie et dans le désordre, il y aurait l’improvisation, toi (oui, toi, coucou), le moment où les enfants qui crient en bas de chez moi arrêteront de crier, un bon four pour faire de la pâtisserie et puis la LIDÉ de Cergy. OK, c’est peut-être pas aussi simple que ça, mais néanmoins, la LIDÉ de Cergy et toi y figureriez à n’en point douter.

Du coup, je compte sur un maximum de toi pour venir au match que l’on joue ce vendredi 8 avril à 20h30, parce que figure-toi qu’il se jouera avec ladite LIDÉ de Cergy.

Match d'improvisation N'Improtequoi vs LIDE de Cergy

Alors n’hésite pas un seul instant et viens ce vendredi. Dans l’immédiat, lève les bras en l’air, crie « WOUHOU, j’y vais ! » et ensuite, si tes collègues de bureau te demandent ce qui a provoqué un tel enthousiasme chez toi, envoie-leur directement le lien de l’événement Facebook. Sauf si tu l’as fait de façon un peu inquiétante, auquel cas, fais une blague sur les Panama Papers, ça passera crème. Et puisqu’on parle d’argent détourné, ce n’est pas pour les 3 euros (2, si tu es membre du COF) que coûte l’entrée que le fisc viendra t’embêter – je suis un adulte, j’ai tout compris au monde de la finance.

À vendredi ! Bisous !

PS : Ils ont arrêté, tout va bien.

Les périples févrieux des N’Improtequoi

Févrieux, ça veut dire « qui a un rapport lointain et/ou distant avec la fièvre du février soir, notamment ceux qui sont éloignés du matin », pour ceux qui se demandaient. Ça n’est pas inclus dans la réforme, parce que l’Académie Française n’a que faire des dizaines de lettres de suggestions que je lui envoie tous les ans, mais on n’est pas là pour parler fétichisme.

En janvier, nous avons eu le privilège, l’honneur et l’avantage de recevoir la TIPS, qui ont été formidables. En février, on s’est dit qu’on allait jouer trois fois plus. Alors voilà le topo… Le vendredi 12 février à 20h30, nous jouons à domicile avec la formidable LUDO. Ça ressemble à ça :

Match d'improvisation LUDO et N'Improtequoi du 12 février 2016

Comme d’habitude, l’entrée est à 3 euros (ou 2 euros si tu fais partie du COF), ce qui est un prix parfaitement cool pour un match d’improvisation. Il y a beaucoup de choses à en dire, à part que la LUDO défonce et qu’on aimerait défoncer tout autant, mais je vous recommande cet événement Facebook. Vous pouvez vous y inscrire et vous déclarer intéressé, pour manifester votre intérêt ou être inscrit. Je ne peux que vous encourager à venir assister à cette soirée qui devrait apporter une réponse claire et définitive à la question « hein ? »

Le samedi 13 février, toute la journée nous serons au festival Les Arts en Scène où, parmi un paquet de choses, se déroulera un tournoi d’improvisation. C’est sur le campus de l’ENSTA et l’entrée est gratuite pour une journée à base de musique et de barbes à papa (on me chuchote qu’on dit en fait une barbe de papa, tout comme on dit un fils à papa), ce qui fait un prix très raisonnable, là encore. Par contre, en raison d’un vrai tas de cons qui a intervenu en novembre dernier, l’inscription est obligatoire. Vous trouverez plus d’informations et pourrez vous inscrire directement sur le site des Arts en Scène.

Enfin, le mardi 16 février à 20h15, nous irons à Cergy pour affronter l’équipe résidente : la Lidé. La Lidé ne déconne pas. La Lidé, c’est serious business. Mais on tient bon, on y va et on vous invite à nous suivre, parce qu’on va tenter d’aller faire un beau match avec eux. Pour de vrai de vrai. Nous vous en dirons un peu plus dans quelques jours, dès que nous serons capables d’en parler sans trembloter nerveusement.

Bisous.

Le retour de la LIDÉ, c’est demain

Mon amour, je ne vais pas passer par quatre chemins, mais c’est principalement parce que c’est physiquement très compliqué. Je ne vais pas couper les cheveux en quatre, chercher midi à quatorze heures, ni rien de toutes ces expressions qui ne font pas le moine. Non. Droit au but, comme dit le joueur de tennis : demain, nous rejouons contre la LIDÉ de Cergy. Et la LIDÉ de Cergy, c’est des gens qu’il est toujours plaisant de recevoir, parce qu’ils sont très forts et très gentils à la fois, du coup on se retrouve à vouloir faire une guerre de câlins avec eux.

Affiche du match d'improvisation LIDÉ de Cergy vs N'Improtequoi

C’est donc écrit en énorme sur l’affiche, mais des fois que tu sois daltonien et incapable de lire sur un fond probablement marron simultanément : c’est demain, ce vendredi 20 février à 20h30, dans une grande salle qu’est la Dussane. Ça se déroule à l’ENS, au 45 rue d’Ulm dans le 5e arrondissement et ça devrait être vraiment cool. Tiens, d’ailleurs, manifeste ton intérêt en allant t’inscrire à l’événement Facebook ci pointé. L’entrée, comme à son habitude, ne t’en coûtera que 3 euros, ce qui est franchement cool.

Alors n’hésite plus et fonce en venant, viens en fonçant : c’est comme tu veux !

Bisous.

Lit des Halles

Si on fait une impro dans une impro, est-ce une improception ? Du coup, à quel niveau sommes-nous, là ? Si je ne sais pas en avance ce que je vais dire (enfin, écrire), c’est que j’improvise, non ? Mais si ça se trouve, j’improvise le fait que j’improvise ces mots ? A moins que ce soient les lettres qui improvisent leur placement sur ce texte ? Si ça se trouve, le singe de Shakespeare est l’auteur de toutes nos impros ? Faut que je m’allonge avec mon café (allongé)…

Oh, cool ! Quelqu’un pour me porter !

affiche-2014-02-20

Si tu n’as pas le vertige, regarde à travers mes yeux (ceux sur l’affiche, ou ceux qui sont en face de l’écran où ces mots apparaissent). Tu verras qu’il y a un match Jeudi 20 Février prochain à 20h30 en Salle Dussane (au 45 rue d’ULM (de Paris (France)). Si tu lis des mots sur l’affiche, tu découvriras que notre adversaire est dans cette phrase ! Ils viennent de Cergy, je parle de la redoutable LIDÉ !

Si tu veux improviser une bonne soirée avec d’autres personnes, partage-la !

Et surtout, n’oublie jamais que même s’il faut remonter 50 km, il faut fermer toute parenthèse ouverte !)

Bisous !

Merci, désolé, cordialement, à bientôt

Salutations d’amour ! Nous avons mille choses à nous dire, toi et moi. J’ai dit des choses, tu as dit des choses, je t’ai posé un lapin, tu m’as posé un ours, nous avons monté un petit parc zoologique à la lisière du bois de Boulogne et là je me suis réveillé, il devait être 17h30 moins le quart, par là.

« Oh mon dieu notre fils nous a vus,
Oh mon dieu, nous étions tous les deux nus. »

Bien, alors récapitulons le mois d’octobre avant de passer à la suite. Tout d’abord, nous sommes désolés du plus profond de notre cœur collectif (on est comme ça aux N’Impros, on partage des organes) d’avoir du annuler notre date au Sonar(t) ce dimanche. On a eu quelques soucis d’organisation, mais on tâchera de rectifier le tir une prochaine fois. Le lundi 15, nous avons été jouer à l’école Centrale Paris, match pour lequel nous voudrions remercier la Lit de Camp de nous avoir invités, mais aussi le public d’être venu : je n’y étais pas, mais il parait qu’on vous a tenus pendant 2h30 et que vous êtes restés. Grands fous, va. Et enfin, le jeudi 18, nous avons fait notre premier match à domicile de la saison, contre la LIDÉ de Cergy, auquel j’étais et qui était franchement magique. Une équipe béton en face, toute l’organisation motivée et surtout un public hyper nombreux et plein d’énergie, ça fait sérieusement une grosse quantité de guilis au ventre. Merci à l’infini, on espère vous revoir au prochain…

Bon sang, mais quelle transition digne d’un caméléon qui changerait de sujet lorsqu’on lui demanderait où il était hier soir vers 22h45 à l’heure du meurtre de sa femme parce qu’il ne voudrait pas répondre qu’en fait, il était avec sa maîtresse, le salaud. Car oui, l’heure est venue de parler de nos évènements du mois de novembre – en tout cas de ceux qui sont confirmés puisque d’autres viendront probablement compléter le tableau.

Le mardi 20 novembre à 20h45, nous retrouverons les Longjumellois (on dit tous merci à Wikipédia, s’il-vous-plaît) de la troupe Improchez-vous, que nous avions rencontrés l’an dernier et qui nous avaient également offert un très bon match. Et l’an dernier, c’était aussi un mardi… Coïncidence ? Sans doute… Mais cela ne nous éclaire pas sur le mystère qui entoure le nom de cette équipe. Font-ils de l’impro chez vous ? Vous invitent-ils à vous approcher tout en faisant un jeu de mots ? Envoient-ils un pro à votre domicile ? La réponse à toutes ces questions et bien plus encore lors de ce match du mardi 20 novembre, chez nous (un indice ?), au 45 rue d’Ulm en Salle Dussane. Venez nombreux, amenez tous vos amis, offrez-nous des chocolats… L’affiche sera postée bientôt, d’ici là vous pouvez déjà vous inscrire sur l’évènement Facebook.

Le jeudi 29 novembre en soirée (heure à préciser), nous retournerons à la soirée Téléthon de l’ESIEE Paris. Grand succès l’année passée, salle comble et surexcitée… Si vous êtes d’attaque pour remettre ça, on en est ! Vu que c’est dans un mois, on n’a pas encore toutes les infos, mais on vous en reparle d’ici là… Et si vous voulez en savoir un peu plus sur l’association ESIEE Sans frontières qui organisent l’évènement, sachez qu’ils pratiquent le racket gentil par panda interposé.

Et je sais pas vraiment comment finir cet article. Et en plus je n’ai pas d’image à mettre pour le rendre un peu plus digeste. Ça me contrarie.

Nos deux matchs cette semaine

Hey ! Comme annoncé il y a au moins plusieurs jours, nous jouons deux matchs cette semaine.

Le premier, ce lundi 15 octobre, se jouera à l’école Centrale Paris, contre leur équipe locale, la Lit de Camp. L’évènement Facebook et toutes les infos pour vous y rendre se trouvent à cette adresse.

Le second, jeudi 18 octobre, se jouera chez nous à l’ENS d’Ulm (45 rue d’Ulm, 5e arrondissement). Tout pareil, il y a un évènement Facebook, sur lequel vous pouvez nous indiquer que vous venez, juste histoire de nous mettre un peu la pression. Sauf que paf, petits filous qu’on est, on a une affiche que vous pouvez imprimer, coller partout, lire à voix haute dans une rue passante, ou je sais pas quoi d’autre.

Affiche du match du 18 octobre 2012 N'Improtequoi vs LIDE de Cergy

Je sais pas vous, mais nous, retrouver la scène, ça nous rend heureux comme ça.

La rentrée, la joie, etc.

Je ne sais pas vraiment commencer cet article, alors je vais commencer par vous inviter à regarder cette vidéo, même si vous l’avez sans doute déjà vue 200 millions de fois. Et je vais arrêter de te vouvoyer, ça va oh, me sors pas le couplet « on n’a pas élevé les cochons ensemble » ! Souviens-toi, les pieds dans la gadoue, la pluie qui tombait dru. Pourtant, que la montagne est belleuh. Rha, qu’est-ce qu’on a fait comme conneries… Sacrés toi et moi. On se déguisera en crevettes, un jour ?

Bref, c’est la rentrée et nous avons des choses à nous dire. On est repartis pour une nouvelle saison pleine de choses que je sais pas ce que c’est, parce qu’en plus d’être de l’impro, c’est dans le futur et que je suis pas Félix.

Premièrement, nous avons deux dates à vous annoncer et sur lesquelles nous reviendrons dans quelques jours pour plus de détails, mais je suis tellement fier d’annoncer un truc avec plus de deux semaines d’avance que voilà :

– nous affronterons le lundi 15 octobre la Lit de Camp à l’école Centrale Paris (qui n’est absolument pas dans le centre de Paris, même pas un peu, donc je m’insurge, je crie au scandale, je fais un troisième truc) à partir de 20h. Le match sera sanglant, avec du sang.

– nous recevrons le jeudi 18 octobre la LIDE de Cergy chez nous, à l’ENS (45 rue d’Ulm, dans le 5e arrondissement) à 20h45. Le match sera sanglant, avec du jus de carotte.

Voilà pour les dates. On reviendra vers vous avec des affiches, des horaires précis et des astuces.

Deuxièmement, pour la rentrée de nos cours débutants : il y a plein plein plein plein plein de gens qui tapent « impro paris pas cher » sur google et qui nous trouvent, du coup vous êtes environ 682 739 à nous avoir contactés pour rejoindre nos entrainements. Et ça fait super plaisir, mais on est un peu débordés, du coup n’hésitez pas à nous envoyer vos demandes, mais sauf départ massif provoqué par un éventuel meurtre en série de toute l’asso (une quarantaine d’accidents est si vite arrivée), vous serez placés sur liste d’attente. Le fait est que des départs se produisent, donc n’hésitez pas à nous contacter malgré tout.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. J’espère qu’on se revoit bientôt. Tu m’as manqué cet été, tu sais.

Bisous.

PS : en me relisant, je réalise qu’en plus de ne pas savoir si je te vouvoie ou si nous te tutoyons, je sais pas si nous nous nounoyons ou si je me memoie. Mince…