Compte-rendu et triptyque

Ça fait pas loin de deux semaines que j’ai rien posté ici, et entre temps on a fait une démo et deux matchs. Et on a fêté des anniversaires, aussi. Mais c’est moins intéressant.

Le 7 mai, on est allés jouer au Théâtre des Hauts de Belleville contre les Acolytes Anonymes. Si vous êtes venus, vous savez qu’on a perdu, mais que ça n’en demeurait pas moins un match fort cool. À part peut-être le moment où on a condamné un enfant innocent à quelques années de thérapie, mais passons. Vous pouvez aller jeter un œil sur leur site web pour vous tenir au courant de leurs évènements. Et nous on a un Twitter. Je vous ai dit qu’on a un Twitter ?

Le 8 mai on a fait une courte démo d’improvisation à l’ENS, dans le cadre des 48h des arts. Ce fût incroyable et j’ai plein de choses à dire dessus.

Et mercredi (12 (mai (2010))), on a joué un match encore plus cool contre les Improbinets, l’équipe de l’X. Il y avait des phoques, des dragons (qui n’ont pas l’air con) et des oiseaux malchanceux. J’ai donc bien fait d’annoncer qu’il y aurait des animaux sur cette affiche magnifique, que j’assume totalement. OK, peut-être pas totalement. Toujours est-il que c’était un plaisir de jouer avec les Improbinets et qu’on les reverra probablement chez eux, au mois de juin – on vous tient au courant.

En attendant, je vous rappelle que le 27 mai nous jouerons un match « internimpro ». Derrière ce nom barbare se cache une tradition chez les N’Improtequoi : c’est un match où nous intégrons les nouveaux improvisateurs qui nous ont rejoint au mois de janvier. Si vous voulez nous rejoindre à votre tour, n’hésitez pas à nous contacter. On est gentils (et un peu barjos aussi.)

Pour finir, une annonce : le 16 juin, nous jouerons un spectacle de type « triptyque », toujours à l’ENS, toujours en salle Dussane. Un triptyque, c’est un spectacle joué par trois équipes qui se relaient en construisant chacun leur impro, et qui peuvent se passer le relai quand ça les arrange. Comme l’expliquait si bien Félix, c’est comme si vous regardiez trois cassettes vidéos en changeant de temps en temps. Les impros sont évidemment plus longues (30 minutes chacune) mais plus construites. Là encore, on vous tient au courant – un système de réservation sera bientôt mis en place. Est-ce que je vous ai parlé de Twitter ?

Des dates et pas d'idées

Puisque j’ai pas d’idées de bêtise à écrire, je vais juste vous annoncer les dates auxquelles vous aurez l’incroyable opportunité de venir nous voir jouer. Et je suis presque sûr que cette phrase est correcte.

Quoi : Match contre Les Acolytes Anonymes
Quand : vendredi 7 mai, à 20h
Où : Théâtre Les Hauts de Belleville, au 43 rue du Borego (Google Maps)
Prix : 5 euros (gratuit pour les moins de 10 ans)

Quoi : Démo d’impro dans le cadre des 48h des Arts à l’ENS
Quand : samedi 8 mai, à 14h
Où : Ecole Normale Supérieure (Salle Dussane), au 45 rue d’Ulm (Google Maps)
Prix : gratuit (encore plus gratuit pour les moins de 10 ans)

Quoi : Match contre Les Improbinets (Polytechnique)
Quand : mercredi 12 mai, à 20h45
Où : Ecole Normale Supérieure (Salle Dussane), au 45 rue d’Ulm (Google Maps)
Prix : 3 euros (2 euros pour les membres du COF et les membres du BDE de Polytechnique)

Quoi : Match internimpro (nous contre nous)
Quand : jeudi 27 mai, à 20h45
Où : Ecole Normale Supérieure (Salle Dussane), au 45 rue d’Ulm (Google Maps)
Prix : 3 euros (2 euros pour les membres du COF – quels veinards, ces membres du COF)

Venez nombreux, venez tout le temps, venez beaucoup. Parce que je t’aime. Et je vous rappelle qu’on s’est payé un compte twitter. Ouais, on est comme ça, on fait des investissements.

Fusillade : casus belli d'acariens !

Avec un titre pareil, je ne peux pas m’empêcher de penser aux requêtes Google qui vont rediriger vers cet article… Pourtant, si vous regardez la vidéo, vous verrez qu’on ne vous trompe pas sur la marchandise ! Pour rappel, une fusillade est une improvisation en solo d’une durée de 30 secondes, sans aucun temps de réflexion. Des fois le public est gentil, des fois c’est « casus belli d’acariens » qui sort.

Sinon, je me permets de vous signaler que nous avons dorénavant un compte Twitter ! Nous y postons quelques perles qui sortent en match ou en entraînement, nous vous signalons l’ajout d’une vidéo et nous postons des infos sur les évènements auxquels nous participons. N’attendez plus : suivez @nimprotequoi !

Enfin, si vous ne savez pas quoi faire demain jeudi 29 avril – comme dit Pierre : tant qu’on ne s’est pas couché, on est toujours hier – vous pouvez toujours venir nous voir à La Bellevilloise pour l’inauguration de Transeuropa à 19h30, ce qui nous laisse largement le temps de mettre la main sur le malade qui est allé raconter qu’on faisait un spectacle « s’appuyant sur le mythe du rapt d’Europe. »

Chose promise, chose due : voilà la fusillade sur le thème « Casus belli d’acariens » du 20 mars dernier ! Et maintenant, je vais dormir.

2010 en impros, 2010 en Nimpros !

Chers ami(e)s d’ailleurs, d’autre part et d’ici, d’hier et aujourd’hui,

Que vous ayez aimé, adoré, idolâtré ou ouaif-bofé les N’improtequoi en 2009, toute l’équipe tient à vous présenter ses meilleurs voeux pour 2010 !
Sachez que si vous vous sentez en manque de rêve, de rire ou de folie, ou si un peu de rab’ de tout ça ne serait pas déraisonnable, il vous suffira de venir assister à un de nos matches ou spectacles pour repartir avec un caddie plein…

Big bisous sur vos fesses, car chez les Nimpros, on est comme ça 🙂