On va faire un coucou au Rideau Rouge

Le Festival Rideau Rouge est un festival de théâtre amateur organisé par Sciences-Po, qui propose chaque année à quelques troupes de se produire dans de vraies conditions, ce qui est quand même très gentil. Pour participer, il faut passer une audition devant un jury composé de vrais gens qui prennent le théâtre très au sérieux – ce que nous avons fait samedi (auditionné, pas pris le théâtre très au sérieux). Et figure-toi qu’on n’a pas été pris, donc je me demande pourquoi je viens t’en parler. Ah attends, pas tout-à-fait : on n’aura pas 1h30 comme on aurait voulu, mais on nous propose de faire une sorte de « première partie », pendant la soirée du dimanche 13 mars. On a envisagé de faire nos divas pendant une quinzaine de secondes, mais on s’est vite rappelé qu’on ne savait pas chanter. Ladite soirée commencera donc à 18h au Théâtre du Passage Vers les Étoiles – croyez-le ou non, c’est le titre québécois de Stargate – au 17 cité Joly, dans le 11è et il vous en coûtera 10 euros pour voir plein de pièces. Le programme ne devrait pas tarder à être annoncé, on fera suivre les infos ici.

À super-bientôt pour parler du match contre la LIDÉ de Cergy (23 février), avec une affiche et des trucs cool comme ça. En attendant, comme je sais que c’est tristounet d’avoir des gros blocs de texte sans images, voici une photo de nous, un soir d’entraînement, il y a pas longtemps. Rendons à Manon ce qui est à Manon : c’est César qui l’a prise.

Les N'Improtequoi

J’ai pas de lien cool à te donner pour cette fois, alors je te conseille simplement de faire comme moi : mange une banane tartinée de nutella, c’est chouette.

Back to the 70’s

Salut les ninjas ! Un petit coucou en vitesse pour vous passer l’affiche de notre spectacle de samedi : Back to the 70’s.

Ça sera un spectacle d’improvisation un peu différent de ce qu’on fait d’habitude. On flippe joyeusement, alors soyez choux et venez nous soutenir. Comme le dit l’affiche, ça se déroulera au café « L’Envol Québécois » (pour les habitués des matchs à l’ENS : c’est à moins de 5 minutes à pied). Anne-Sophie fera la MC en costume et les joueurs… improviseront ! Alors si tu en as marre de la grisaille et du froid, viens être nostalgique d’un temps que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître. Évidemment, on n’a pas trente ans non plus, donc on fera semblant de faire des références intelligentes et tu feras semblant de trouver ça subtil.

En attendant, il est cinq heures du matin et une question me trotte dans la tête : à quel moment et pourquoi ai-je décidé de faire des crêpes ? Enfin je ne me plains pas, mais j’aimerais comprendre à quel moment est-ce que j’ai explosé le record mondial de procrastination.

Aidez-moi. S’il-vous-plaît.

Faisons d’une pierre douze coups

Salut ninja. Depuis la dernière fois qu’on s’est parlés – oui, dans ma tête tu me réponds – il s’est passé plein de trucs. J’aurais du venir t’en parler plus tôt, mais j’ai été très occupé, tu comprends, les aléas de la vie, etc. Mais me revoilà, et je vais tout t’expliquer. En te vouvoyant.

Le match contre les Évadés de la Rue Barrow s’est fort bien passé : malgré les blocages de l’ENS et la surveillance un peu violente des entrées dans l’école, il y avait du public et le public était bien. En plus, je crois qu’on a gagné, mais je suis pas sûr, mais en fait c’est pas le truc le plus important dans un match d’impro. Non, vraiment.

Et puis le lendemain, on est allés jouer à l’école Centrale où l’on a rencontré la Lit de Camp (qui, en fait, veut réellement dire un truc : Ligue d’Improvisation Théâtralale de l’École Centrale des Arts et Manufactures de Paris – étonnant, non ?) pour un match assez cool contre des gens qui l’étaient tout autant et qui, alors que Sévan tentait désespérément de refourguer des flyers de la Nuit d’Ulm à tout le pays, nous en a dédicacé un.

Flyer dédicacé par l'équipe de la Lit de Camp

Ce qui me fait une transition toute trouvée pour te parler de ce qu’on fait cette semaine ! Car en effet, samedi, nous serons à la Nuit d’Ulm (le gala de l’ENS) à 21h30 en Salle Dusanne – celle où on joue à peu près tout le temps, sauf que le public sera super bien habillé. On y fera un petit match à 5 contre 5 où il y aura du fun. Du. Fun. À noter qu’il y aura plein d’autres trucs très chouettes, notamment un groupe qui s’appelle Anakronic Elektro Orkestra, et rien que pour eux, ça vaut le coup de payer la vingtaine d’euros que coûte la pré-vente. Alors rendez-vous sur le site de l’évènement pour tout savoir.

En attendant, il est toujours bon de rappeler que l’on joue CE SOIR LÀ MAINTENANT PUTAIN JE SUIS À LA BOURRE ah non ça va en fait, mais à 21h pour les 10 ans de l’Association Tremplin, dont j’avais déjà parlé quelques articles plus bas. Genre . On y joue contre l’ImproBinet, et promis, je leur demanderai si ça veut dire un truc aussi fou que la Lit de Camp. Mais le mieux, c’est encore que vous veniez vous-même. Évidemment, vous vous demandez pourquoi qu’on va à Télécom ParisTech et qu’on ne joue pas contre l’équipe de Télécom ParisTech ? Eh bien tout simplement : parce que.

Pour terminer, une nouvelle date s’est glissée dans notre calendrier : le 11 décembre nous jouerons un spectacle sur le thème « Back to the 70’s » au Café de l’envol québécois, près du Métro Monge. Je vous en reparle très bientôt, mais ça va être cool, alors réservez votre samedi. Et le spectacle du 15 décembre sera un Match Intern’Impro pour intégrer les nouveaux. Mais pareil : on en reparle bientôt. Bisous.

To the Bat-Printer !

Comme promis, l’équipe contre laquelle on joue mercredi prochain a été confirmée : il s’agit des Évadés de la Rue Barrow, de Télécom ParisTech ! Du coup, voilà une affiche avec Guillaume dans le rôle de la sensualité. Si tu es un vrai fan de nous, tu peux rejoindre notre armée de ninjas et imprimer cette affiche plein de fois pour la coller partout. Si tu nous détestes, recommande-nous à tes pires ennemis – mais pas les plus relous, quand même, s’il-te-plaît. Si tu nous çavasansplusse, imprime-la une seule fois, garde-la sur un coin de table, hésite un peu, puis viens nous voir à la dernière minute si tu n’as rien de mieux à faire ce soir là, parce que ça sera sûrement drôle et qu’après tout, tout le monde aime bien rire, alors bon, pourquoi pas. Et si tu es très pote avec André Dussolier, demande-lui de te lire cette dernière phrase à voix haute pour te faire un petit moment Amélie Poulain.

Affiche du 17 novembre 2010 - Match contre les évadés de la Rue Barrow

Ah et sinon, ça y est : on a autant de fans Facebook que de Pokémons dans les premières versions. Mew compris. Je ne sais pas combien il y en a dans les nouvelles versions, mais c’est notre prochain objectif. La Team Rocket, plus rapide que la lumière !

Inscris-toi à notre newsletter super bien

Bonsoir, ninja. Oui, je réalise qu’il est bientôt 2h et que tu dors probablement. Mais que veux-tu, c’est toujours quand tu dors que j’ai envie de te parler. Eh oui, ninja, je suis un peu Mano Solo. En moins chanteur, moins peintre et moins mort. La bonne nouvelle, c’est que ceci est un blog : même si je parle dans le vide, tu vas sûrement tomber dessus un jour ou l’autre. Alors bon, c’est parti :

Merci à toi, ninja, d’être venu super nombreux le 20 octobre en Salle Dusanne. Merci aussi à la LIKA pour ce match que personnellement, en tant que moi par rapport à moi-même, j’ai beaucoup aimé. Et merci aux supporters Cachanais d’avoir bravé la grève des RER pour suivre leur équipe – même si c’est probablement à cause d’eux que les américains nous voient comme des gros malades Youtube a bloqué la vidéo super bien que j’avais linkée. En revanche, j’aimerais prendre un instant pour rappeler aux fieffés félons cergyso-lyonnais qui ont « oublié » que de débrancher ou tourner une caméra était mauvais pour la qualité globale de la vidéo qu’elle est censée produire (inspirez ici) que j’ai décapité des poneys pour moins que ça.

Sinon, puisque c’est dans le titre de l’article : la newsletter. Pendant l’organisation-catastrophe de ce match, on s’est un peu fait taper sur les doigts pour squattage excessif du mail collectif de l’ENS. Alors on a décidé de se remuer le postérieur et d’ouvrir notre propre newsletter, qu’on émettra depuis un bateau au large de l’Angleterre (si j’arrive à négocier ça avec les trésoriers de l’asso). Évidemment, ça peut paraître étrange que je m’adresse à toi, ninja, puisque tu viens déjà lire mes articles de blog. Mais sache qu’en plus de divagations exclusives, cette newsletter contiendra un t-shirt, que dis-je, LE t-shirt invisible officiel des N’Improtequoi en kit à télécharger et à coudre toi-même ! Alors inscris-toi vite pour ne pas rater le cadeau du premier numéro : la manche gauche. Pour ce qui est de l’aspect SPAM, on n’enverra pas plus d’un mail par mois et il va de soi que nous ne divulguerons pas vos adresses. La première devrait être expédiée début-novembre.

Pour vous inscrire, il vous suffit de m’envoyer un e-mail à l’adresse francois (sans cédille) arobase nimprotequoi point com, en demandant à vous abonner. C’est partiellement parce que j’ai la flemme de mettre quelque chose de plus sophistiqué en place et partiellement parce que j’ai envie de recevoir plein d’e-mails. D’ailleurs, dans ce registre, je prends aussi vos lettres d’amour, numéros de carte bancaire et stocks de chocolat. Voilà. Je pense que tout est dit.

Gros bisous et à bientôt.

Bouge pas, on revient…

Tania l’a annoncé dans un commentaire de l’article précédent : nous n’avons pas une, pas deux, mais bien trois dates à l’ENS pour la fin de l’année !
Récapitulativisons :
mercredi 20 octobre (OK ?) à 20h45 en Salle Dusanne (spectacle totalement secret à l’heure actuelle)
mercredi 17 novembre à 20h45 en Salle Dusanne (spectacle encore plus secret à l’heure d’un peu plus tard)
mercredi 15 décembre à 20h45 en Salle Dusanne (on peut même pas encore vous dire si ça va être un spectacle ou une expo d’art contemporain)

Donc globalement, des trucs à 20h45 en Salle Dusanne. Si vous avez peur de nous rater, n’hésitez pas à venir tous les soirs, pour être sûr.

Sinon, le site pourrait être inaccessible dans les jours qui viennent, puisqu’on va changer d’hébergeur. Je sais pas vous, mais moi vous allez me manquer, alors je vous invite chaudement à nous suivre sur Twitter ou à devenir fan de nous sur Facebook. Mais honnêtement, si vous êtes sur Facebook, vous n’avez probablement pas d’âme. Peut-être même que vous avez un Mac, ou que vous adorez Fight Club. Et probablement les deux. Auquel cas, je ne peux rien pour vous.

Des affiches pour la rentrée

Voilà, je pense que vous serez super contents de voir les affiches qu’on a fait… faites ? C’est compliqué, la conjugaison. Tiens d’ailleurs, vous saviez qu’aux États-Unis il y avait des féministes qui trouvaient que le terme « History » était trop connoté masculin et qui voulaient le faire remplacer par « Herstory » ? C’est fou, non ? Personnellement, je trouve ça fou.

Bref, on a fait des affiches (voilà, il suffisait de tourner la phrase autrement) pour recruter des gens à l’ENS. Si tu te sens l’âme d’un ninja, tu peux les imprimer et les coller partout dans les couloirs. On a déjà nos propres ninjas, mais les N’Improtequoi aiment donner des buts dans la vie de tout le monde (parce que cette année, en plus d’arrêter la complaisance, on a décidé d’être plus géniaux que jamais).

(Clique sur les affiches pour les avoir en grand format.)

Affiche de rentrée 2010-2011

Affiche de rentrée textuelle 2010-2011

Bisous !

Et sinon, à part ça : j’ai répondu à toutes les demandes d’inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez votre filtre à spam. Je suis souvent considéré comme du spam, à force d’écrire des conneries partout.

Mea maxima culpa (je suis grave désolé, bisou ?)

OK, alors comme ça c’est la rentrée ? Comme ça il faut regarder les messages laissés sur le site ? Et personne me dit rien ? Hum. Donc désolé aux quelques personnes qui ont laissé des messages (même qu’il y a des filles !) sur le site depuis trois semaines et à qui je n’ai répondu que maintenant. Si vous n’avez rien trouvé dans votre boîte mail, vérifiez votre filtre à spam. Et suivez-nous sur Twitter. 2010-2011. Voilà voilà.

Si vous êtes trop timide pour avoir écrit ou si vous avez la flemme de lire mon beau mail alors que j’ai fait des variations dans le copier-coller pour que vous vous sentiez uniques (salauds ! sans cœurs !), alors voilà le topo :

LA RENTRÉE DÉBUTANTS, C’EST LUNDI 20 SEPTEMBRE À 20H30

Si vous êtes déjà super forts, c’est probablement le 8, mais probablement le 15 aussi. Suspense. Je demande au Père Supérieur et je poste l’info. (Parce que je suis pas sûr de comment je dois accorder « je vous tiens au courant ».)

EDIT : Le 15, donc. Bisous.